Le CEO d'Amazon, Jeff Bezos, a finalisé son divorce avec MacKenzie Bezos. Son ex-conjointe a accepté de ne prendre « que » 25 % des parts d'Amazon, et non 50 %.

Après 25 ans de mariage, Jeff Bezos, le CEO d’Amazon, et MacKenzie Bezos se séparent. Cette « histoire personnelle » aurait pu avoir d’importantes conséquences sur Amazon, mais les ex-conjoints ont finalement trouvé un accord pour éviter que ce soit le cas.

MacKenzie Bezos renonce à son droit de vote chez Amazon

MacKenzie Bezos a écrit un message à ce sujet sur Twitter, jeudi 4 avril. Elle dit être ravie que la procédure de divorce se soit terminée dans une atmosphère bienveillante. Elle indique qu’elle laisse à Jeff Bezos toutes ses parts du média Washington Post, de la société de Jeff Bezos Blue Origin, et 75 % de ses parts d’Amazon.

MacKenzie Bezos renonce également à son pouvoir de vote au conseil d’administration d’Amazon. Celui-ci lui aurait dû lui être normalement octroyé d’office à partir du moment où elle détenait 25 % des parts du géant et aurait été indépendant du vote de Jeff Bezos. « J’ai hâte de développer mes propres projets, a-t-elle écrit. Je suis reconnaissante du passé, mais j’attends de voir ce que le futur réserve.  »

Dans un document officiel mis en ligne, on apprend que MacKenzie Bezos ne pourra pas prétendre de nouveau à ce droit de vote sauf si son ex-mari lui en donne l’accord, s’il meurt ou qu’il est dans l’incapacité d’assurer ses fonctions.

Cette question avait soulevé de nombreuses interrogations en janvier, lorsque le couple avait annoncé qu’il se séparait. Il détient les parts les plus importantes d’Amazon (16 % du total).

36 milliards de dollars

On ignore pour le moment ce que MacKenzie Bezos compte faire de ses 25 % de parts chez Amazon. Elles équivalent actuellement à 36 milliards de dollars (32 milliards d’euros), ce qui la place au rang de 3e femme la plus riche au monde, derrière Françoise Bettencourt Meyers et Alice Walton.

Jeff Bezos est l’homme le plus riche au monde : il détient une fortune d’environ 140 milliards de dollars. Par ailleurs, MacKenzie a largement contribué à la création d’Amazon. Elle avait rencontré Jeff en 1993, alors qu’ils travaillaient pour un fonds d’investissement. Tous deux ont démissionné et monté Amazon un an après leur rencontre.

Jeff Bezos, le CEO d’Amazon. // Source : Wikimedia

MacKenzie Bezos a été l’une des premières employées d’Amazon. Elle y a été comptable pendant un temps, avant de se consacrer à l’écriture. Elle a publié deux romans.

À lire sur Numerama : Pourquoi le divorce de Jeff et MacKenzie Bezos est si important pour Amazon

Partager sur les réseaux sociaux