En proie à des difficultés financières, Essential Products est en pleine restructuration et a procédé au licenciement de 30 % de ses effectifs.

Où sont passés les 300 millions de dollars levés par la start-up Essential Products à sa création ? Le 17 octobre 2018, la structure dirigée par le père d’Android a confirmé dans les colonnes de Bloomberg qu’elle avait licencié 30 % de ses effectifs. Selon les sources de nos confrères, les départements en charge du hardware, des ventes et du marketing auraient été les plus touchés.

Dans un communiqué, un porte-parole d’Essential Products s’est contenté d’indiquer : « Cela a été une décision difficile à prendre. Nous sommes vraiment désolés quant aux conséquences pour nos collègues qui quittent l’entreprise et nous faisons tout notre possible pour les aider dans leur future carrière. Nous pensons que notre focalisation sur le développement d’un produit perfectionné nous aidera à proposer quelque chose qui va vraiment changer la donne. » 

Essential Phone // Source : Essential

Quid du Essential Phone 2 ?

Aux dernières nouvelles, la start-up travaillait sur une enceinte connectée respectueuse de la vie privée avant de concentrer ses efforts sur un nouveau téléphone capable d’assurer certaines tâches en totale autonomie. Ces différents bruits de couloir contradictoires n’augurent rien de bon pour une entreprise à l’avenir très incertain.

De toute évidence, elle peine à se remettre de l’échec de l’Essential Phone. Le téléphone, qui ne manque pourtant pas de qualités, a connu beaucoup de bugs à son lancement. Son prix, élevé et vite baissé, ne l’a pas aidé non plus à se faire une place parmi les géants du marché.

Seule éclaircie de cette « décision difficile à prendre » : la revente, parfois évoquée, ne semble plus à l’ordre du jour. On se dit quand même qu’Essential Products n’aura pas le droit à l’erreur avec son prochain objet connecté, quel qu’il soit.

Partager sur les réseaux sociaux