Volkswagen souhaite investir 84 milliards de dollars dans le développement de ses futurs modèles électriques. La majeure partie de cette somme est destinée aux batteries qui assureront la transition de « la voiture du peuple » vers des modèles moins polluants.

La Volkswagen de 2020 sera électrique, autonome et roulera plus de 500 kilomètres sans avoir à être rechargée, annonçait le constructeur allemand à l’occasion du Mondial de l’automobile en 2016. Or, pour espérer prendre le virage de l’électrique, le groupe automobile doit mettre à jour sa stratégie d’investissement.

La marque souhaite désormais consacrer une somme importante au développement de ses véhicules électriques. Volkswagen vient en effet d’annoncer un investissement à hauteur de 84 milliards de dollars — soit l’équivalent de 70 milliards d’euros — afin de produire une version moins polluante de chacun de ses 300 modèles de véhicules d’ici 2030.

60 milliards destinés aux batteries

Une large partie de cette somme sera spécifiquement consacrée à la production de batteries. 60 milliards de dollars (soit 50 milliards d’euros) serviront ainsi à fabriquer les batteries qui doivent soutenir les efforts de Volkswagen dans cette transition vers des automobiles plus écologiques.

CC European Parliament

Présent à Francfort le 11 septembre 2017, pour lancer le salon de l’automobile qui s’y tient du 14 au 24 septembre, le PDG de Volkswagen Matthias Mueller a insisté sur le volontarisme de l’entreprise à l’égard des véhicules électriques.

« Une entreprise comme Volkswagen doit mener, et non suivre. Nous avons bien reçu le message et nous nous exécuterons. Ce n’est pas une vague déclaration d’intentions. C’est un engagement fort que nous prenons qui, à partir d’aujourd’hui, devient le critère avec lequel nous allons mesurer notre performance », a ainsi déclaré Matthias Muller.

Ce n’est pas une vague déclaration d’intentions

Depuis sa nomination à la tête du groupe — à la suite du scandale Volkswagen –, le nouveau PDG s’est montré favorable au développement de l’électrique au sein du parc automobile de la marque. Désormais, Volkswagen plancherait sur quatre nouveaux véhicules électriques, dont la production devrait commencer à l’horizon 2020-2021.

Alors que plusieurs pays — au rang desquels se trouve le premier marché automobile mondial, la Chine — font connaître leur ambition d’en finir avec les véhicules thermiques, plusieurs constructeurs se mettent à considérer de plus en plus sérieusement la nécessité de développer leur versant électrique.

Partager sur les réseaux sociaux