Pour rassurer les donateurs et les informer du niveau de risque pris au moment de contribuer à un projet, la plateforme de crowdfunding Indiegogo renforce ses exigences. Les entrepreneurs devront préciser le statut de leur projet, du concept à l'expédition. Indie moins gogo ?

Contrairement à ses alter ego français KissKissBankBank et Ulule — dont nous livrons désormais nos coups de cœur chaque mois sur Numerama –, Indiegogo ne sélectionne pas les projets qui souhaitent lancer leur campagne de financement participatif sur sa plateforme. Si cette grande marge de liberté peut sembler attrayante, elle risque néanmoins de se heurter aux aléas que rencontrent parfois les entrepreneurs ou les donateurs.

Ainsi, il n’est pas rare d’apprendre que des internautes, ayant apporté un coup de pouce financier à un projet, se retrouvent ensuite à attendre pendant des mois (voire des années) avant de recevoir enfin la commande attendue — à supposer que le projet ait atteint son objectif. Dans d’autres cas, certaines campagnes peuvent se retrouver tout bonnement supprimées de la plateforme.

Une décision « plus éclairée »

Pour ne pas doucher la générosité des contributeurs qui acceptent d’offrir quelques deniers à de jeunes pousses, Indiegogo vient d’adopter une nouvelle méthode de fonctionnement sur son site. La plateforme se dit en effet consciente des risques pris par les internautes lorsqu’ils soutiennent un projet, et entend les aider à prendre une « décision plus éclairée » au moment d’effectuer un don.

CC Flickr Sebastiaan ter Burg

« Nous demandons désormais aux entrepreneurs de la catégorie Technologie et innovation de sélectionner l’étape dans laquelle se trouve la conception du produit, du concept jusqu’à l’expédition. Nous avons également précisé avec exactitude ce que signifie chacune de ces étapes et les risques qui leur sont associés, en particulier pour les campagnes qui en sont à la phase du concept  », détaille ainsi Indiegogo.

Les entrepreneurs doivent sélectionner l’étape de leur produit

La plateforme de crowdfunding s’engage donc à vérifier auprès des porteurs de projets que l’étape sélectionnée, et le niveau de risque correspondant, sont bien conformes à la réalité.

En outre, Indiegogo requiert une autre manipulation des entrepreneurs, afin que les contributeurs restent informés des mises à jour du projet après y avoir contribué : « nous demandons maintenant aux entrepreneurs de mettre à jour auprès de leurs bailleurs de fonds l’état du projet, au moins une fois par mois. Photos des entrepôts, vidéos de l’équipe au travail, nous voulons tout savoir ! »

Les porteurs de projet et les contributeurs de la plateforme peuvent dès aujourd’hui consulter les modifications qui ont été apportées par Indiegogo à ses règles de fonctionnement.

Partager sur les réseaux sociaux