Associé à un Raspberry Pi et des bandes LED, le script recordShelf permet d'illuminer les endroits de sa bibliothèque où se trouvent les disques vinyles que l'on cherche. Utile, et décoratif.

Quasiment morts à la fin des années 1990 où ils ont été remplacés par des CD d’une pureté souvent décriée, les disques vinyles sont paradoxalement revenus en force avec l’apparition du MP3 et le développement du streaming. Les amateurs de musique apprécient parfois les défauts de l’analogique qui font la singularité d’un disque, mais ils ont surtout redécouvert le besoin de posséder un bel objet. Or la pochette cartonnée d’un 33 tours de 30 cm offre bien davantage de détails au regard que le feuillet de 12 cm d’un boîtier plastique. En tant qu’objets de collection, ils sont incomparables.

Mais le CD avait tout de même un avantage pratique. Grâce à son épaisseur, la tranche permettait de les repérer facilement à l’œil nu. Les vinyles, en revanche, demandent à être fouillés manuellement. C’est plus fastidieux. Et c’est donc pour répondre à ce problème qu’un audiophile a mis au point recordShelf, un projet d’illumination de sa discothèque, dont le code source est disponible sur Github.

En branchant des bandeaux de leds RGB sur un Raspberry Pi B+,  le hacker contrôle au centimètre près la lumière des étagères où il range ses disques. Il a donc créé un logiciel qui lui permet d’affecter une LED à un disque, et chaque fois qu’il sélectionne un vinyle dans son catalogue privé, l’étagère concernée clignote et l’emplacement approximatif reste allumé. Malin.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos