Le Huawei Nova arrive en France pour 369 euros. L'entreprise chinoise s'inspire de ce qu'elle a fait avec le Nexus 6P de Google pour son nouveau smartphone. Destiné au milieu de gamme, que vaut le Nova ?

Il fut un temps où les smartphones venus de Chine n’avaient pas vraiment la cote auprès des clients européens. Ce temps semble aujourd’hui révolu. Les entreprises de l’Empire du Milieu sont désormais capables de proposer des terminaux qui tiennent largement la comparaison avec les modèles de la concurrence étrangère. C’est le cas du tout récent Huawei Nova, qui a été présenté lors de l’IFA 2016.

Destiné à occuper le segment du milieu de gamme, le Huawei Nova arrive sur le marché français avec un prix de 369 euros sans abonnement auprès d’un opérateur. Il se place ainsi juste sous le Honor 8 — que nous avons testé également — alors qu’il se trouve lui aussi sur le même créneau. Mais au-delà des considérations tarifaires, que propose vraiment le Nova, qui a fait plutôt bonne impression lorsqu’il a été présenté en septembre ?

huawei-nova-dos
Le Huawei Nova, de dos.

En main

En apparence, le Nova rappelle beaucoup le Nexus 6P. Rien de bien étonnant, diront les connaisseurs : le Nexus 6P a aussi été fabriqué par Huawei. Le fabricant chinois a fort logiquement capitalisé sur son partenariat avec Google pour réinjecter dans son dernier-né certains choix de design industriel : coins arrondis, dos plongeant vers les bords, tranche adoucie, bande noire supérieure,

À la prise en main, le Nova offre une réelle impression de finition soignée, aidé par un choix judicieux de design unibody en métal brossé qui confère à l’ensemble une certaine noblesse. Nous ne sommes pas sur du banal plastique. Comme d’autres matériaux, à l’image de l’aluminium et du verre, le métal rend le produit élégant et lui permet, au moins visuellement, de s’approcher du haut de gamme.

nexus-6p-et-huawei-nova
Le Nexus 6P à gauche, qui a inspiré le Nova.

Le Nova tient facilement en main grâce à son écran de 5 pouces, ce qui est plus que raisonnable en comparaison des modèles atteignant 6 pouces et plus. Autre aspect plaisant, son design incurvé facilite sa prise en main. Seul bémol, ce « petit » gabarit est susceptible de déstabiliser ceux qui ont pris l’habitude d’utiliser des mobiles plus grands. Mais plus petit ne veut pas dire retour en arrière.

Sur la tranche, le Nova est doté de deux boutons de dimensions inégales avec chacun sa propre texture. Ce souci du détail permet à l’utilisateur d’identifier en passant ses doigts dessus lequel sert à allumer le smartphone et lequel permet de régler le volume sonore, par exemple. La façade avant du smartphone est en revanche relativement quelconque, avec toutefois un écran 2,5D légèrement incurvé sur les bords.

le-huawei-nova-en-main
Le smartphone tenu en main.

À l’usage

Le Nova s’est révélé tout à fait satisfaisant pour un usage courant. L’écran se montre bien lumineux et lisible même en plein jour. Par contre, l’outil de réglage automatique de l’affichage s’est avéré décevant à plusieurs reprises, n’arrivant pas à se caler correctement à la luminosité adéquate. Mieux vaut faire ses réglages à la main selon l’éclairage dont vous avez besoin. C’est préférable, mais cela n’est pas le plus idéal pour économiser de la batterie.

Si le Nova a effectivement un gabarit plus modeste que certains mastodontes, il n’est pas pour autant sous-équipé. La fluidité sera au rendez-vous pour un usage quotidien, que ce soit en situation de navigation ou d’utilisation d’une application. Côté jeu, le Nova s’est montré à la hauteur dans le cas des jeux peu gourmands. Dans le cas des titres plus exigeants, il n’a pas vraiment bronché.

huawei-nova-tranche
La tranche du Huawei Nova.

Côté autonomie, le Nova est équipé d’une batterie de 3 020 mAh qui, dixit Huawei, lui permet de tenir jusqu’à deux jours entre deux charges dans des conditions normales d’utilisation. Au cours des deux semaines passées en compagnie de l’appareil, la batterie n’a en tout cas jamais été une source de problème même si nous ne la sollicitions pas toujours au maximum (4G, luminosité à fond, vidéo sur YouTube, etc).

Le Nova fonctionne avec la dernière version d’Android, Marshmallow, sur laquelle Huawei fournit son interface constructeur EmotionUI 4.1. Cela n’est pas sans conséquence, car la surcouche EMUI change l’expérience utilisateur d’Android, notamment car le smartphone est débarrassé du tiroir d’applications. Un parti pris qui ne sied évidemment pas à tout le monde mais qui rapproche Android d’iOS. Question de goût.

Photos

Concernant la photographie, le Nova est bardé de modes et de réglages pour couvrir un maximum de besoins. Qualitativement parlant, le smartphone s’en tire honorablement que ce soit dans des conditions d’exposition normales ou dans des situations plus délicates et cela, même si vous ne touchez pas trop aux paramètres de l’appareil. Il est équipé, comme tous les smartphones récents, d’un appareil de 12 mégapixels à l’arrière.

Le Nova peut ajouter des filtres sur les clichés que vous prenez, à la Instagram, et adapter la prise de vue selon le contexte : mode nuit, photo panoramique, HDR (pour faire ressortir différents niveaux d’intensité lumineuse), gourmet (pour des clichés en gros plan) et ainsi de suite. L’appareil photo permet aussi de générer des effets esthétiques en allongeant le temps de pose.

differents-modes-pour-la-photo
Le Nova propose divers modes pour la photographie.

Sur le papier, l’objectif F2,2 à grande ouverture est associé à une taille de pixels 1,25 µm. Il fait aussi appel à un autofocus à détection de phase (PDAF) hybride et un autre de type continu (CAF) pour une mise au point automatique plus rapide. Le Nova est aussi « 4K ready », car il est déjà en mesure d’enregistrer des vidéos 4K (3 840 par 2 160 pixels) à 30 images par seconde.

Le Nova permet aussi de déterminer le niveau de qualité d’une image avec une jauge allant de 1 à 10, même si en pratique l’écart n’est pas toujours perceptible à l’œil nu. Pour les deux photos ci-dessous, la différence n’est pas manifeste. C’est plutôt sur le PC, en zoomant sur les fichiers originaux sans les redimensionner que les variations pourront être remarquées.

L’appareil photo en mode de qualité minimale…
… et en mode de qualité maximale.
dav
L’appareil photo du Nova en situation rapprochée avec effet.
En extérieur, avec les réglages standards.
À l’intérieur, avec des conditions d’éclairage normales.
De près à nouveau, sans effet particulier.

Fiche technique

Modèle Huawei Nova
Système d’exploitation Android 6.0 Marshmallow
Taille de l’écran 5 pouces ; incurvé 2,5D
Définition 1920 x 1080 pixels
Processeur Snapdragon 625 ; huit cœurs cadencés à 2 GHz
Espace de stockage 32 Go, extensible avec une carte microSD
Mémoire vive (RAM) 3 Go
Appareil photo Dos : 12 Mpix ; Avant : 8 Mpix
Vidéo Enregistrement en 4K
Batterie 3 020 mAh
Type de port USB Type-C
Dimensions  141,2 par 69,1 par 7,1 mm
Poids 146 g

Huawei Nova

En bref

Huawei Nova

Avec un bon rapport qualité / prix, une finition soignée et des caractéristiques techniques honnêtes, le Huawei Nova se place comme l'un des chefs de file du segment du milieu de gamme pour ce second semestre 2016.

Le smartphone peut toutefois déboussoler ceux qui utilisaient auparavant un appareil plus grand, car ils devront composer avec un écran de taille moyenne pour 2016. C'est parfois gênant lors de la frappe au clavier, par exemple.

Top

  • Design soigné
  • Rapport qualité / prix
  • Effets pour les photos

Bof

  • Écran parfois trop petit
  • Luminosité automatique
  • Performances moyennes

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés