Le site ProPublica propose une extension à installer sur son navigateur Chrome, qui permet de vérifier en permanence ce que Facebook a identifié comme centre d'intérêts.

L’été dernier, Facebook a ouvert une nouvelle fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de définir leurs préférences publicitaires, et du même coup de voir ce que le réseau social a identifié comme centres d’intérêts de l’internaute, qu’il s’agisse de ses marques préférées, de ses passe-temps ou même des partis politiques dont il nous croit proches. La firme de Zuckerberg affiche ainsi toutes les catégories précises de ciblage publicitaire dans lesquelles on apparaît, basées sur notre historique de navigation dans Facebook ou en dehors de Facebook, qui sont revendues aux publicitaires et peuvent aussi être prises en compte pour décider d’afficher une information et pas une autre dans le fil d’actualités.

Mais même si l’on trouve l’onglet dédié dans les options de Facebook, et que l’on s’amuse à le regarder une fois, personne ne pense à y retourner régulièrement pour confirmer les centres d’intérêts détectés, ou au contraire supprimer ceux que l’on voudrait garder secrets.

C’est donc pour faciliter le suivi au jour le jour que le site ProPublica, qui lance cette semaine une série de reportages sur les dérives des « boîtes noires » algorithmiques dans lesquelles nous plongent les géants du web, a développé une extension spéciale à installer sur son navigateur web.

thinksyoulike

D’un clic, l’extension disponible exclusivement sur Chrome présente à l’utilisateur tous les centres d’intérêt auxquels Facebook vous associe, et vous avez là aussi la possibilité de confirmer ou non ceux qui vous correspondent. Selon ses envies, il est possible de l’utiliser pour aider Facebook à faire une personnalisation qui vous correspond vraiment, ou au contraire pour noyer le poisson en confirmant des choses qui sont fausses et en infirmant celles qui sont vraies.

Pratique, et toujours aussi surprenant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés