Microsoft doit modifier la manière dont la mise à jour vers Windows 10 est soumise aux utilisateurs. Trois options plus claires seront proposées.

Depuis le lancement de Windows 10 l’année dernière, Microsoft a beaucoup fait pour que les usagers adoptent le plus vite possible son nouveau système d’exploitation. Mais pris par son élan, le géant des logiciels a omis de penser que ce que désirent les utilisateurs n’est pas toujours ce qu’il veut. On a ainsi vu fleurir des faits divers, tantôt drôles, tantôt moins, illustrant les dérives de la mise à jour recommandée.

Cette politique est sur le point d’arriver à son terme. Dans un communiqué adressé à The Verge, la firme de Redmond explique que les retours d’expérience ont été pris en compte pour que des « options claires » soient mises à disposition des utilisateurs : trois options seront proposées : mettre à jour maintenant ; programmer une mise à jour à un horaire déterminé à l’avance et décliner l’offre gratuite.

OptIn-Win10

L’attitude de Microsoft a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines concernant la manière dont il a choisi d’interpréter certaines actions de ses clients ayant Windows 7 ou Windows 8 (ce sont les deux systèmes d’exploitation du groupe qui sont éligibles à la mise à jour vers Windows 10). Ainsi, la société présume que vous lisez toutes les fenêtres que vous fermez et que, ce faisant, vous en acceptez le contenu. Piégeux.

La promesse de la mise en place d’options claires pour Windows 10 fait également taire les rumeurs qui évoquaient la mise en place d’une mise à jour automatique vers l’OS, ce qui se traduirait concrètement par la suppression de la possibilité de refuser la mise à jour. C’est une voie que la firme n’a visiblement pas envie d’emprunter. Les polémiques actuelles lui ont suffi pour ne pas jeter de l’huile sur le feu.

Au début du mois de mai, Microsoft annonçait que la migration vers Windows 10 a eu lieu sur 300 millions d’appareils dans le monde. L’objectif affiché de l’entreprise est d’atteindre le cap du milliard d’ici 2018. Officiellement, l’offre de mise à jour gratuite vers Windows 10 (pour les usagers ayant Windows 7 ou 8) doit prendre fin le 29 juillet 2016. Mais rien ne dit que Microsoft ne va pas créer la surprise d’ici là, afin de tenir ses objectifs.

trois options seront proposées : mettre à jour, ; programmer une mise à jour plus tard et décliner l’offre gratuite

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés