Hyperloop One avance vite avec la Russie et pourrait créer une nouvelle route à très grande vitesse pour relier la Chine à l'Europe.

Elon Musk rêvait de transporter des gens à 1200 km/h pour que les distances entre les villes ne soient plus qu’une illusion du passé, mais c’est peut-être dans le transport de marchandises que son idée d’Hyperloop verra d’abord le jour. La société Hyperloop One, concurrente d’Hyperloop Transportation Technologies, a annoncé avoir conclu un partenariat avec Moscou facilité par un milliardaire russe, Ziyavudin Magomedov.

Ce premier pas, c’est l’ouverture d’une étude de faisabilité pour connecter le réseau ferré actuel de la capitale russe à un éventuel Hyperloop. Comme le rappelle très justement The Verge, cette annonce n’est pas étonnante pour ceux qui ont suivi les pérégrinations de Shervin Pishevar ces dernières semaines : le fondateur d’Hyperloop One était en Russie la semaine dernière pour rencontrer Vladimir Poutine et plusieurs milliardaires russes.

Hyperloop intérieur

Le président russe est d’ailleurs très enthousiaste à l’idée d’avoir un Hyperloop sur son territoire, affirmant d’après Pishevar que la technologie pourrait changer l’économie globale. Ce n’est donc pas vraiment l’idée de transporter des Russes dans Moscou qui l’intéresse.

Et il est vrai que l’idée d’une nouvelle Route de la Soie à grande vitesse trotte dans la tête de la Russie, qui pourrait devenir la plaque tournante des échanges entre l’Asie et l’Europe. En une journée, avec un Hyperloop, il serait possible de faire passer des containers de la Chine à l’Europe et vice-versa. Une route qui passerait forcément par la Russie, qui a l’avantage par rapport à l’Europe ou aux États-Unis d’avoir une grande partie de son territoire inexploité.

L’idée d’une nouvelle Route de la Soie à grande vitesse trotte dans la tête de la Russie

La construction d’un Hyperloop grandeur nature est encore loin d’être au programme : les tests ont à peine débuté. Mais dans le cadre du transport de marchandises, qui promet une rentabilité bien plus immédiate que des particuliers, la cadence pour mettre en place un tel système pourrait s’accélérer.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés