Twitter prévoit une mise à jour de son service qui exclura les liens et les photos de son calcul des 140 caractères. Une manière d'offrir plus de place à ses usagers pour écrire, sans pour autant lever cette limite.

Ceux qui sont sur Twitter le savent bien : l’écriture d’un tweet relève parfois du petit exploit personnel, tant la place manque. L’utilisateur doit en effet se limiter à 140 caractères, sous peine de devoir poursuivre son propos dans un deuxième, voire un troisième message. Dans ces cas-là, les abréviations et les synonymes plus courts s’avèrent bien utiles pour rester dans les clous.

La situation prend toutefois une toute autre tournure lorsque l’on désire ajouter à son tweet un lien ou une image, car la longueur de leur URL est comptabilisée par Twitter pour calculer le nombre de caractères restants. Si vous tapez numerama.com, vous « perdez » quelques caractères que vous ne pourrez plus utiliser pour préciser votre pensée. Il vous faut alors ruser davantage.

Twitter

Jusqu’à présent, Twitter avait eu l’idée de convertir tous les liens par des adresses courtes générées par des services comme TinyURL et Bitly. Si ces plateformes sont à l’origine d’autres problèmes, elles permettent au moins de gagner un peu de place dans chaque tweet — lorsqu’elles fonctionnent encore. Car à long terme, la viabilité de ces services est incertaine puisqu’ils ne sont pas à l’abri d’une fermeture.

C’est pour cette raison que Twitter réfléchit à d’autres solutions. D’après les sources de Bloomberg, qui dit s’appuyer sur une personne proche du réseau social, le compteur de caractères utilisé par Twitter pour déterminer la place restante dans chaque tweet exclura bientôt les liens et les photos, afin de ne prendre en compte que le texte du message.

Comment garder la limite des 140 caractères mais en offrant de la place aux utilisateurs  ?

Cette piste est connue depuis longtemps. Elle fait partie des divers scénarios envisagés par le site communautaire pour jouer avec la limite des 140 caractères, en la levant purement et simplement ou en élaborant des stratégies pour la contourner de l’intérieur. D’après le site anglophone, l’exclusion des liens et des images du calcul des caractères restants doit avoir lieu d’ici deux semaines.

Il n’est pas encore très clair si les liens et les images seront les seuls éléments exclus du décompte ou si Twitter prévoit de faire la même chose pour les mots-clés indiqués par un hashtag et les noms d’utilisateur. Car ceux-ci aussi prennent de la place dans le message, obligeant parfois l’usager à déborder pour terminer son propos. Il faudra attendre des éclaircissements du réseau social pour en avoir le cœur net.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés