Opera prépare un économiseur d'énergie pour son navigateur web qui servira à préserver la batterie de l'ordinateur portable.

Face à la domination exercée par les autres grands navigateurs web, Opera cherche à se différencier pour attirer l’attention des internautes. Au fil des mois, c’est par l’ajout d’un bloqueur de publicités et la mise en place d’un VPN gratuit et illimité, capable de protéger sa connexion et de contourner les blocages géographiques, que l’éditeur a tenté de se démarquer.

Aujourd’hui, Opera poursuit son offensive face à Chrome, Firefox, Edge / IE et Safari. Cette fois, c’est en direction des ordinateurs portables qu’un nouveau front est ouvert, avec l’arrivée d’une option qui permet d’activer une fonctionnalité d’économie d’énergie du navigateur web. Le résultat recherché est clair comme de l’eau de roche : il s’agit de limiter l’effet qu’a Opera sur la batterie du PC.

Selon les tests présentés par Opera, son navigateur accroît durablement l’autonomie du PC portable sur lequel il est utilisé. Avec le mode d’économie d’énergie activé, l’autonomie lors d’une session de surf est pratiquement de 3 heures, contre moins de 2 heures pour Opera sans ce mode ou pour Chrome. Sur une même configuration, et dans des conditions de test équivalents, la différence est de 49 %.

Opera économiseur de batterie

Il faut toutefois faire remarquer — et Opera l’admet — que le bloqueur de publicités fourni dans le navigateur a aussi été activé pendant les tests. Ce n’est pas neutre : on sait que l’affichage des annonces a un impact sur l’autonomie des terminaux, puisque ce sont des contenus supplémentaires à télécharger et à afficher. Cela étant, même sans l’aide du bloqueur, l’économiseur joue son rôle.

Opera agit à différents niveaux pour préserver la batterie du PC portable : il réduit l’activité des autres onglets, il baisse le taux de rafraichissement à 30 images par seconde, il met en pause les plugins inutilisés, il suspend l’animation des thèmes pour navigateur, il limite les sollicitations du processeur et il adapte les réglages pour la lecture vidéo.

Opera

Il convient de considérer les résultats obtenus par Opera avec distance, dans la mesure où il existe une multitude de phénomènes qui peuvent agir sur la batterie d’un terminal.

Aussi, les usagers n’obtiendront pas obligatoirement les mêmes performances avec cette option de gestion d’énergie. D’autres facteurs entrent en ligne de compte, du matériel aux options de connectivité (WiFi, Bluetooth, webcam, etc), en passant par l’usage qui est fait du PC et la luminosité.

Opera prévoit de déployer ce mode d’économie d’énergie dans une prochaine version de son navigateur web.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés