En parallèle de son nouveau Spectre, le dernier ordinateur le plus fin du monde (en attendant le suivant), HP a annoncé de nouveaux ordinateurs portables adaptés aux bourses un peu plus fines.

En plus de son Spectre, HP vient d’annoncer une flopée de nouveaux ordinateurs portables au sein de sa gamme Envy. Le deuxième vendeur mondial de PC espère sûrement redynamiser un marché en déclin. Si l’option la plus chère qu’est le Spectre s’adresse principalement aux consommateurs intéressés par des ordinateurs extrêmement fins, l’Envy x360 tente de convaincre les amateurs d’hybrides, ce nouveau format que l’on a intérêt d’aimer tant il risque de devenir la norme.

HP Envy x360

hp-envy-x360-15.6_media-mode-front-right-facing-100654157-large

Le convertible HP édition 2016 est 21 % plus fin que la précédente itération avec une épaisseur de 1,84 centimètre pour une diagonale d’écran de 15,6 pouces. Bien qu’elle soit plus fine, l’esthétique de la machine ne diffère que de très peu du précédent modèle sorti en avril de l’année dernière.

Les changements se passent surtout à l’intérieur, comme l’Envy x360 2015, vous aurez le choix entre un processeur Intel i5 et un i7, mais cette fois-ci sous une architecture Skylake et non plus Broadwell. Autre détail intéressant : l’hybride d’HP est également le premier appareil à proposer un processeur AMD FX 9800P de septième génération — nom de code Bristol Ridge. Grâce au GPU intégré (Radeon R7 graphics), le processeur d’AMD est censé fournir de meilleures performances graphiques et de lecture 4K que le GPU intégré d’Intel, pour une autonomie d’environ 11 heures sur le papier.

L’écran tactile du Envy x360 est disponible en plusieurs résolutions, allant du 1080p à la 4K. Au niveau de la concectique, l’hybride d’HP dispose de deux ports USB 3.0, d’un port USB Type-C, d’un port HDMI et d’un lecteur de carte SD. Niveau mémoire, la bête pourra grimper jusqu’à 16 Go de RAM et intégrera un disque dur jusqu’à 2 To, que l’on pourra amplifier par un SSD de 256 Go en PCIe.

HP précise que seuls les modèles équipés d’un processeur Skylake pourront profiter de la caméra Intel RealSense 3D optionnelle, et donc des fonctions d’authentification biométriques proposées par Windows Hello.

HP Envy 15,6″ et 17,3″

hp-envy-15.6_nontouch_left-facing-100654399-large

Le constructeur a également annoncé deux déclinaisons de portables traditionnels. Le premier est équipé d’un écran de 15,6 pouces et l’autre d’un écran de 17,3 pouces. Au niveau de la connectique, les deux modèles disposent de trois ports USB 3.0, d’un port USB-C. Enfin, les portables seront compatibles Windows Hello grâce à la caméra en façade, et il sera possible de les équiper d’écrans tactiles, en option.

Le modèle de 15,6 pouces pèse deux kilos pour une épaisseur de 1,80 centimètre. Le 17,3 pouces est un mastodonte de 3 kilos pour une épaisseur de 2,54 centimètres. Les deux modèles supportent des processeurs Intel jusqu’au Core i7 avec GPU intégré, assisté par de la RAM jusqu’à 16 Go. Sur le modèle de 15 pouces, il sera possible — comme sur le x360 — d’avoir un disque dur et un SSD. De son côté, le 17 pouces proposera en option, un lecteur de disque et une carte graphique Nvidia GeForce 940MX

Le HP Envy x360 sera mis en vente à partir du 1er juin aux États-Unis pour 680 dollars. Quant aux portables traditionnels, le 15,6 pouces commencera à 780 dollars à partir du 25 mai, et la version 17 pouces arrivera le premier juin à partir de 1 030 dollars.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés