Qu'on se le dise : la réalité virtuelle ne se démocratisera pas avec le haut de gamme. Et Facebook semble l'avoir bien compris en mettant des billes dans le Gear VR de Samsung.

Si Palmer Luckey n’hésite pas à s’emporter contre ceux qui ont osé critiqué le prix élevé de son Oculus, Mark Zuckerberg n’est pas dupe. Le fondateur de Facebook sait pertinemment que le fer de lance de la réalité virtuelle ne sera l’outil que d’une minorité d’utilisateurs et si le marché s’entête dans cette voie élitiste, la technologie fera immanquablement un grand pschiiiit avant d’être reléguée dans le fameux Tiroir Des Choses Sorties Trop Tôt, à côté de Google Wave et du Nokia N-Gage. Mais Zuckerberg n’a pas mis des billes dans la construction du Gear VR de Samsung pour rien.

C’est lors de la fameuse conférence du MWC qui a vu Zuck débarquer en guest star que Samsung a annoncé que son Gear VR, construit en partenariat avec Oculus, ne coûterait que 99 dollars et serait offert pour toutes les précommandes d’un des deux Galaxy S7. Vu la réputation de ce smartphone haut de gamme tournant sous Android, voilà un moyen de faire de la réalité virtuelle une réalité tout court auprès du grand public. Certes, la qualité de l’expérience n’est pas la même qu’avec un casque de réalité virtuelle connecté à un ordinateur, mais si le duo Facebook-Samsung joue bien son coup, le Gear VR pourrait devenir une porte d’entrée très intéressante pour la réalité virtuelle sociale.

gearsocial2

En effet, la possibilité de partager une expérience en réalité virtuelle est un des points sur lesquels la plupart des casques actuels sont en retard. On aura beau vous parler de nos expériences incroyables sous les océans ou dans l’espace, si l’on ne peut pas les partager avec vous directement, cela ne sera jamais une expérience à plusieurs complète. C’est pour cela qu’Oculus a annoncé aujourd’hui la disponibilité imminente sur l’Oculus Store du Gear VR d’une section de jeux multijoueurs pensés pour la réalité virtuelle et une interconnexion plus profonde avec le réseau social bleu.

Social Trivia est par exemple un jeu dans lequel plusieurs avatars se connectent à la même salle pour jouer à un quizz à plusieurs. Vous n’êtes plus seul dans votre environnement virtuel, mais vous partagez l’espace avec d’autres personnes. Si les interactions restent sommaires, le casque de Samsung n’ayant aucun capteur de déplacement ou de mouvement si ce n’est au niveau de la rotation de la tête, c’est une avancée bienvenue dans le monde solitaire de la VR. Herobound : Gladiators joue sur le même terrain de la réalité virtuelle à plusieurs, cette fois en mettant l’accent sur la coopération dans un jeu d’action qui intègre un chat vocal.

Côté social, Oculus a implanté dans l’application Oculus video disponible sur le Gear VR un nouvel onglet nommé sobrement Facebook Videos. Les utilisateurs du casque pourront retrouver ici les vidéos à 360 degrés prises par les personnes qu’ils suivent sur Facebook. Bien entendu, il faudra au préalable connecter son compte à l’Oculus Store pour en profiter.

gearsocial6

gearsocial5

Mais Oculus n’en reste pas là sur son intégration avec Facebook et annonce que dans les prochaines semaines, il sera possible de partager ses propres vidéos et de liker celles des autres directement depuis l’environnement en réalité virtuelle. Ces quelques semaines, c’est à peu près ce qui nous sépare de l’arrivée de la Gear 360, la caméra capable de filmer à 360 degrés que commercialisera Samsung fin avril. Et comme nous l’avions découvert lors du MWC 2016, cette caméra est bien un nouveau pilier dans la stratégie de Zuckerberg sur la réalité virtuelle : elle a été conçue pour que tout le monde puisse diffuser, en live, du contenu à 360 degrés. C’est, au fond, le premier pas vers la téléportation par réalité virtuelle interposée que le fondateur de Facebook n’arrête pas de rabâcher conférence après conférence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés