Environ 385 000 nouveaux de cas de cancers ont été déclarés en France métropolitaine en 2015, et près de 150 000 personnes en sont mortes. La détection précoce améliorant très fortement les chances de guérison, l'Institut national du cancer lance une application pédagogique pour savoir quoi dépister, et comment.

L’idée est toute simple, mais elle a le mérite d’être efficace. L’Institut national du cancer a lancé cette semaine une web app accessible à l’adresse vosconseilsdepistage.e-cancer.fr, soutenue par le gouvernement, pour aider les individus à savoir quels dépistages de cancers les concernent le plus, en fonction de leur sexe et de leur âge.

« Les recommandations de dépistage qui vous sont délivrées vous concernent uniquement si vous ne présentez pas de risques particuliers, liés à des antécédents personnels ou familiaux, ou des symptômes », prévient toutefois l’application, qui a d’abord un rôle pédagogique.

Selon l’Institut, « ces outils visent à rappeler l’importance de la surveillance et du dépistage car, pour beaucoup de cancers, plus le diagnostic est réalisé tôt, moins les traitements sont lourds et meilleures sont les chances de guérison ».

depistage-cancer

Pour chaque type de cancer susceptible d’être développé par la personne, l’application affiche des conseils sur les symptômes à surveiller soi-même (par exemple la forme de grains de beauté pour un mélanome), précise les facteurs de risques, donne des informations générales sur la maladie, ou explique en pratique comment se passe le dépistage, jusqu’aux indications de prise en charge par la sécu.

femme-cancer

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés