Blue Origin, la société spécialisée dans le vol aérospatial fondée par Jeff Bezos, a bouclé avec succès son troisième essai de fusée réutilisable après un bond dans l'espace.

Et de trois pour Blue Origin ! Après un premier « bond spatial » fin novembre 2015 puis une deuxième tentative réussie à la fin du mois de janvier, l’entreprise fondée par Jeff Bezos, le patron d’Amazon, vient de boucler ce week-end son troisième test grandeur nature d’une fusée réutilisable.

Comme lors des précédents tests, le lanceur New Shepard a légèrement dépassé la ligne de Kármán, qui est une démarcation fixée par la convention par la fédération aéronautique internationale permettant de définir l’altitude (100 km) à partir de laquelle on considère qu’on est dans l’espace.

Le retour de New Shepard sur Terre s’est aussi très bien déroulé. La capsule de test qui servira à l’équipage pour revenir au sol s’est posée sans difficulté, grâce à ses trois parachutes, à une vitesse très maîtrisée de pratiquement 2 km/h, tandis que la fusée s’est servie de ses boosters pour décélérer jusqu’à 7,7 km/h.

L’aventure de ce troisième saut spatial a été suivie et commentée en direct par Jeff Bezos lui-même sur Twitter, notamment lors des dernières phases du test avec le retour sur Terre du lanceur. Et l’entrepreneur américain de souligner qu’il s’agit du troisième vol effectué avec cette fusée

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos