Le prochain jeu mobile de Nintendo a enfin été révélé après avoir été retardé de plusieurs mois : Animal Crossing Pocket Camp sortira à la fin de l'année, mais vous pouvez déjà y jouer sur Android ou iOS. Et c'est exactement ce que l'on a fait.

Le tout premier épisode de la série Animal Crossing, sorti à l’origine sur Nintendo 64 en 2001 au Japon, nous met dans la peau d’un petit villageois qui emménage dans une forêt bucolique peuplée d’animaux anthropomorphes sympathiques, marrants ou grognons. Une simulation de vie aussi cynique qu’écolo qui évolue au fil des saisons et en fonction des dates importantes du calendrier.

Depuis cet épisode fondateur, la série a conservé le principe en étoffant progressivement les possibilités, et s’est fait une place de choix dans les ludothèques des consoles portables Nintendo, mais aussi sur console de salon. Néanmoins, pour beaucoup de joueurs, Animal Crossing est avant tout un jeu nomade, et son arrivée sur smartphones était donc particulièrement attendue : si vous n’en pouvez plus d’attendre, vous pouvez le télécharger en suivant l’un de ces tutoriels.

Animal Crossing Pocket Camp redistribue un peu les cartes : cette fois-ci, on n’emménage pas dans un petit village, mais on vit dans un minibus Volkswagen et l’on doit aménager et faire prospérer un petit camping. La décoration de la place remplace donc celle de la maisonnette, ce qui permet d’attirer différents visiteurs bien connus des joueurs. Le titre reprend en effet le bestiaire habituel, et chaque créature a son petit caractère : les accros au sport, les choupis, les cool, etc.

Le gameplay s’articule donc autour de la socialisation, comme dans le titre original, mais cet aspect a été ici renforcé par la présence d’une jauge d’amitié, que l’on remplit en accomplissant de petites quêtes. Nos invités auront donc des petites envies qu’il faudra satisfaire, par exemple en leur apportant un fruit ou un poisson, ou encore en fabriquant un meuble donné.

La fabrication du mobilier, justement, est également une nouveauté d’Animal Crossing Pocket Camp : même s’il est encore possible d’acheter ses meubles directement au marché, on peut demander à Serge le lama de les fabriquer contre des clochettes (la monnaie du jeu) ainsi que des matériaux. Ce système de crafting est plutôt bienvenu dans la série et s’y intègre parfaitement.

La fabrication du mobilier, justement, est également une nouveauté d’Animal Crossing Pocket Camp

Animal Crossing

Évidemment, free-to-play oblige, tout n’est pas si simple et il faut attendre pour que les fruits repoussent sur les arbres, pour que Serge fabrique un meuble ou pour construire un aménagement dans notre camping. Néanmoins, les délais sont somme toute très corrects et l’on peut largement profiter des premières heures de jeu sans jamais dépenser un véritable euro pour accélérer ces processus. À voir si cela tient sur la longueur.

Des mises à jour régulières

Sur la longueur, justement, il est normalement prévu qu’Animal Crossing Pocket Camp bénéficie de mises à jour régulières, qui devrait ajouter du contenu et surtout des événements particuliers liés au calendrier. Le premier devrait bien sûr être la fête des cadeaux, équivalent de notre Noël. Comme ses homologues sur console, cette version mobile suit également l’heure de la journée et les saisons, et cela modifie bien sûr ce qui se passe dans le jeu.

Plutôt mignon grâce à ses graphismes ronds et colorés, Animal Crossing Pocket Camp est un jeu feel good terriblement reposant, avec une ambiance sonore sympathique. Si les objectifs restent très simples et les interactions basiques, il devrait néanmoins convenir aux joueurs qui apprécient la légèreté des épisodes sur console. Même s’il n’en a bien sûr pas la profondeur, il propose une expérience allégée assez similaire qui convient bien à son support.

Afin de découvrir notre propre expérience en tant que manager de camping, on vous laisse avec notre playlist de vidéos maison, où vous pourrez suivre nos aventures dans ce charmant petit monde.

Partager sur les réseaux sociaux