Alors que Bluehole craint l'émergence de clones dans les mois à venir, PLAYERUNKNOWN'S BATTLEGROUNDS continue tranquillement de grimper dans les statistiques. Un monstre.

Il faudra vraisemblablement s’y habituer : chaque semaine, PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS fait parler de lui parce que son succès, non seulement ne faiblit pas, mais continue de se consolider. Ces derniers jours, encore, le phénomène de Bluehole a battu le record du nombre de joueurs connectés en même temps sur Steam. Record qu’il avait chipé la semaine dernière à Dota 2, production de Valve. Selon les chiffres fournis par SteamCharts, ils étaient donc 1 523 179 à jouer à PUBG le samedi 23 septembre, aux alentours de 16h.

Une popularité qui ne faiblit pas

En suivant la courbe de progression de PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS sur la base de données, on peut se rendre compte de la croissance exponentielle du jeu de survie. Entre août et septembre, le pic le plus haut a quasiment doublé (de 874 171 à 1 523 179 joueurs à date). Un phénomène qui semble se perpétuer de mois en mois depuis le lancement en accès anticipé au mois de mars dernier.

La performance de PUBG est d’autant plus ébouriffante qu’elle donne naissance à une statistique assez invraisemblable au regard des chiffres globaux de Steam : avec un pic à 1,5 million de joueurs, PUBG occupe 10 % des utilisateurs de la plateforme de Valve. C’est colossal. Qui plus est pour un jeu qui n’est pas maison.

Et comme une seule preuve ne suffit pas, sachez que les ventes se portent à merveille elles aussi : selon SteamSpy, deux millions de copies supplémentaires ont été écoulées depuis la barre des dix millions franchie au début du mois de septembre. Voilà, voilà.

Partager sur les réseaux sociaux