Le scénariste de Half-Life 2 a donné quelques indications sur ce qu'aurait pu être Half-Life 3. Et ce qu'il finira par être ?

La rumeur d’une sortie prochaine d’Half-Life 3 est un serpent de mer qui apparaît de temps en temps pour gaver les fans espérant toujours le voir arriver. Pour le moment, ce monstre du Loch Ness médiatique attend son heure et survit au gré des informations, indiscrétions, tentatives de teasing et autres objets d’Internet à même d’embraser un feu qui ne s’éteindra jamais vraiment (même si Valve affirme qu’il ne sera jamais en développement).

Encore récemment, Marc Laidlaw, scénariste d’Half-Life 2, a donné quelques indices sur ce que pourrait être ce fameux troisième opus. Néanmoins, n’y voyez pas une quelconque forme d’officialisation puisque l’intéressé ne travaille plus pour Valve.

La voie vers plus d’Half-Life

Dans les colonnes d’Arcade Attack, Marc Laidlaw met d’ailleurs un point d’honneur à ne rien confirmer à propos d’Half-Life 3. En réalité, il préfère d’abord évoquer Half-Life 2 : Episode 3, « J’avais des idées pour l’Episode 3. Elles étaient supposées emmener la franchise à un point où je pourrais partir et la laisser à la nouvelle génération. J’espérais un renouveau entre HL2 et HL3 aussi dramatique que celui entre HL1 et HL2. Honnêtement, je ne sais si quelqu’un d’autre partageait ce but (…). Mais je n’ai jamais pensé pas à HL3, à moins que vous ne consideriez que HL3 et l’Episode 3 sont la même chose. »

Il indique qu’Half-Life 2 : Episode 3 aurait sans doute eu une fin ouverte avec des questions en suspens pour pouvoir itérer encore, et encore, « Il y avait des rumeurs selon lesquelles l’Episode 3 ou HL3 terminerait l’histoire de Gordon Freeman, mais je n’y crois pas. Avec l’Episode 3, mon intention était de simplement conclure l’intrigue spécifique à HL2. Mais il se serait terminé comme HL1 et HL2, avec Gordon dans un endroit inconnu, attendant que le prochain jeu commence. Un cliffhanger après l’autre. »

Les propos de Marc Laidlaw suggèrent donc que Valve avait — et a peut-être toujours — des plans pour la licence Half-Life, ce qui ne manquera pas de frustrer un peu plus les amoureux de Gordon Freeman. Dans tous les cas, Marc Laidlaw a affirmé qu’il n’écrira plus sur cet univers. Qu’importe les intentions futures du géant américain.

Partager sur les réseaux sociaux