Pour la première fois, la chancelière Angela Merkel sera présente à l'ouverture de la Gamescom, le salon allemand de référence sur le jeu vidéo, le 22 août prochain. Les organisateurs du festival veulent y voir une reconnaissance importante pour l'industrie vidéoludique.

C’est une première dans l’histoire de la Gamescom, la convention dédiée au jeu vidéo qui se tient tous les ans à Cologne depuis 2009 : la chancelière Angela Merkel inaugurera son édition 2017, organisée du 22 au 26 août prochain.

La nouvelle a été annoncée par les organisateurs de la Gamescom, qui ne cachent pas leur joie : « Nous estimons que la participation de la chancelière Angela Merkel à l’ouverture de la Gamescom représente un grand honneur et un signe de reconnaissance. [Sa visite] démontre l’importance de l’industrie vidéoludique pour […] l’Allemagne. [Le pays] a besoin d’une industrie du jeu vidéo forte pour affirmer sa place à la pointe de l’économie numérique. »

La chancelière allemande sera donc présente pour le coup d’envoi de la Gamescom, le premier jour étant réservé aux professionnels du milieu. L’an dernier,  345 000 visiteurs ont arpenté les allées du Koelnmesse, dans ce qui constitue aujourd’hui l’un des plus  importants salons du monde vidéoludique derrière l’E3 de Los Angeles et le Taipei Game Show.

Une visite prévue un mois avant les élections législatives

Faut-il y voir un véritable signe de reconnaissance politique pour le jeu vidéo ou le simple intérêt politique d’une chancelière qui espère être reconduite à la tête du pays pour un quatrième mandat consécutif lors des élections législatives du 23 septembre prochain ? Sans doute un peu des deux.

Reste à savoir si Emmanuel Macron fera de même à la prochaine édition de Paris Games Week, le festival français dédié au jeu vidéo, qui se tiendra du 1er au 5 novembre 2017 à Paris, mais est encore loin de pouvoir rivaliser avec la renommée de la Gamescom comme de l’E3.

Partager sur les réseaux sociaux