Pour la première fois, le trailer d'un jeu vidéo va briguer un oscar. La bande-annonce du jeu de simulation Everything plonge le spectateur dans l'univers et les interconnexions existant entre toutes choses, infiniment petites ou grandes.

La route du jeu vidéo croise régulièrement celle du septième art, le plus souvent pour adapter l’intrigue d’un film en jeu, et vice versa. Cependant, jamais encore les jeux vidéos — puisque c’est à présent l’orthographe que le Robert préconise — n’avaient pu prétendre briguer une récompense cinématographique. Cette époque est révolue : un trailer de jeu vidéo sera en bien lice pour obtenir un oscar du cinéma (Academy award).

C’est à Everything que revient ce privilège, un jeu de simulation  invitant à l’exploration d’un univers allant de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Disponible sur Windows, Mac, Linux et PlayStation 4 depuis 2017, le jeu s’est offert un trailer d’une durée de dix minutes.

Une « expérience interactive ouverte »

La vidéo promotionnelle dévoile l’univers du jeu, à travers un voyage dans l’univers, observé depuis différents points de vue. Par le prisme de ces différents éléments constitutifs de l’environnement, Everything propose une « expérience interactive ouverte » résumée dans cette bande-annonce, avec beaucoup de poésie. Le trailer d’Everything concourt dans la catégorie Oscars du meilleur court métrage d’animation.

Un jeu sur l’interconnexion entre toutes les choses de l’univers

La voix off reprend un célèbre discours du philosophe britannique Alan Watts, mettant en lumière l’interconnexion qui existe entre toutes les choses de l’univers. Le jeu s’attache justement à montrer la vie sous de nombreuses formes, parfois surprenantes.

Ce n’est pas la première fois que le développeur du jeu, David O’Reilly, flirte avec l’univers du cinéma : il a participé à l’élaboration de plusieurs scènes du film de science-fiction Her.

Partager sur les réseaux sociaux