Rihanna presse François Hollande de prendre connaissance d'une lettre qu'elle lui a adressée à propos du fonds d'action Education Cannot Wait. Alors que la chanteuse a réussi à sensibiliser le premier ministre canadien, Rihanna parviendra-t-elle à capter l'attention du chef d'État français ?

Mise à jour : Beau joueur, François Hollande a répondu.

Le tweet paraît presque caustique en France. Rihanna a interpellé François Hollande dans une lettre, mais ce dernier n’a manifestement pas eu vent de la missive de la chanteuse star ou pas pris le temps de lui répondre.

Certaines mauvaises langues diront qu’il était certainement occupé avec des journalistes, avec lesquels il passerait plus de 30 % de son temps, d’autres suggéreront que le chef d’État, qui n’accorde déjà pas d’attention aux mouvements sociaux qui secouent le pays, n’a aucune raison d’en donner à une star de la chanson, aussi populaire soit-elle.

Qu’importe, la chanteuse souhaite en tout cas sensibiliser l’Élysée sur l’action que mène l’organisation internationale Education Cannot Wait, qui est à l’origine d’un fonds mondial d’aide aux pays en difficulté consistant à faire en sorte que les budgets dédiés à l’éducation ne soient pas les premiers touchés en cas de mauvaise passe économique.

Il y a une semaine, c’était le premier ministre canadien, Justin Trudeau, qui était interpellé par Rihanna pour défendre le fonds. Un début de mobilisation qui avait commencé de la même manière, sur les réseaux sociaux. Où la chanteuse avait invité ses fans à attirer l’attention du chef d’État.

L’opération de sensibilisation menée par Rihanna et d’autres célébrités comme Kendrick Lamar et Diplo se terminera par un concert géant à Central Park.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés