Alors qu'il répondait aux questions lors de la présentation de la série dédiée à Luke Cage, Jeph Loeb, le président de la division TV chez Marvel explique pourquoi les héros des séries TV Marvel ne sont pas envisagés dans les films.

Entre DaredevilJessica Jones et bientôt Luke Cage mais également Marvel : Agents of SHIELD, et bientôt Iron Fist et The Punisher, l’offre de Marvel en séries télévisées s’est beaucoup étoffée ces dernières années. Avec Netflix et ABC, la filiale de Disney a trouvé des collaborateurs friands et généreux pour ses licences.

Néanmoins, malgré la popularité évidente rencontrée par ces séries auprès du grand public, il est peu probable que les héros du petit écran rejoignent un jour leurs camarades qui officient année après année dans les salles obscures. C’est ce qu’a confié Jeph Loeb, le chef de la division TV chez Marvel, en soulignant deux problèmes : le premier concerne le différentiel de vitesse de production entre la TV et le cinéma, tandis que le second porte sur des soucis de planning.

Le planning du petit écran en question

« Je peux vous assurer qu’il s’agit d’un challenge de faire en sorte que nos films soient prévus des années à l’avance par rapport à ce que nous sommes actuellement en train de produire. Les changements à la télévision vont à une incroyable vitesse  », a-t-il fait savoir devant la Television Critics Association.

Il a ajouté que «  le reste du problème apparaît quand on y réfléchit bien, si je produis une série télévisée, le tournage prendra entre six et huit mois, or pendant ce temps comment mettre Mike Colter [l’acteur qui incarne Luke Cage, ndlr]  dans un film en même temps ?  », sachant que le tournage d’un film, a fortiori d’un blockbuster, prend lui aussi énormément de temps.

Luke Cage
Mike Colter — Luke Cage

Les plus observateurs d’entre vous feront certainement remarquer que la chaîne de TV ABC a réussi à importer des personnages (des seconds couteaux, certes) présents dans les Avengers dans des épisodes des Agents of SHIELD. En revanche, le sens inverse — du petit au grand écran –, la greffe semble moins évidente pour les héros Marvel.En tout cas, l’opération n’est pas au programment pour le moment

Derrière les propos de Jeph Loeb sur la télévision, il faut également avoir en tête que Marvel ne compte pas accorder ses franchises pour une durée indéterminée aux chaînes et producteurs. Cette fragmentation de l’univers imaginé par Marvel, imposée de fait par les contraintes de rythme et de production, risque à terme de rendre incohérent un projet qui a pourtant été longuement travaillé et qui est presque unique dans l’histoire du cinéma. Mais est-ce vraiment un souci pour Disney ?

À lire sur Numerama : Difficultés dans le couple Marvel et Netflix  : Disney préfère Hulu pour l’avenir

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés