Hulu a annoncé le lancement de chaînes en direct avec des partenaires comme Disney, en parallèle de sa plateforme de SVOD. Le propriétaire des franchises Marvel risque de favoriser sa nouvelle plateforme fétiche pour l'avenir... Au détriment de Netflix ?

Avec la confirmation des plans d’Hulu pour le lancement de contenus en direct dès l’année prochaine, afin de rentrer en compétition directe avec les chaînes du câble américain, de nouvelles interrogations apparaissent pour l’avenir de la télé américaine. De nombreux géants de l’industrie du divertissement ont fait savoir leur intérêt pour le nouveau médium de la startup.

Hulu, concurrent outre-atlantique de Netflix
Hulu, concurrent outre-atlantique de Netflix

Une petite révolution télévisuelle dans laquelle la SVOD rencontre la linéarité et le direct, et qui permettra de fait à Hulu de diffuser du sport, des shows et de l’information en direct à l’instar d’une chaîne classique mais depuis sa plateforme, donc sur le web. Une télévision 2.0 que des partenaires de poids comme Disney, la Fox, ABC, ESPN et FX ont déjà rejoint.

Toutefois, concernant Disney, la participation du géant du divertissement n’est pas qu’un partenariat, puisque la Walt Disney Company est actionnaire d’Hulu. Et à ce titre, des inquiétudes fusent déjà sur l’avenir du deal Marvel/Netflix, qui a permis jusque là à Netflix de produire des séries grâce aux franchises de Disney, dont Daredevil et Jessica Jones ainsi que les futures séries Iron Fist et Luke Cage.

walt-disney-ceo-bob-iger-640x0
Bob Iger, PDG de Disney

Pour rassurer sur l’avenir de ses productions par des tiers, Bob Iger, PDG de Disney s’est exprimé mercredi au MoffettNathanson Media and Communications Summit, en confirmant que dans le court terme, Disney continuera à vendre ses franchises à des producteurs tiers même quand la question de la concurrence avec ses propres services se posera. Toutefois, sur le long terme, Bob Iger s’est gardé de communiquer ses ambitions.

En tout cas, l’arrivée aux Etats-Unis du service d’Hulu va mobiliser de nombreux acteurs du divertissement, que ce soit pour promouvoir un game changer du câble, ou pour s’attaquer aux leaders de la VOD que sont Netflix et Amazon.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés