Un jeune développeur de 16 ans dévoile son travail sur un jeu mettant en scène un cerf et un faon, et les images sont sublimes.

Tout a commencé par un post sur Reddit dans la section Unrealengine, où un développeur diffuse quelques captures d’écran de son prochain jeu. Dans son post il écrit : « En train d’attendre nerveusement une réponse à ma demande de subvention pour le dev. Voici les screenshots de mon jeu où l’on incarne un cerf et un faon, Way To The Woods !  ». Les images sont stupéfiantes de beauté, et les compliments commencent à pleuvoir.

kiiNcdY

C’est là que wellPressedAttire, l’internaute à l’origine du thread, dévoile qu’il est un jeune développeur de 16 ans « qui adore faire des jeux ». Son nom est Anthony Tan, et il étudie à Melbourne en Australie. L’histoire et les créations de cet étudiant commencent à tourner sur le net, jusqu’à ce que Sean Murry du studio Hello Games (qui travaille actuellement sur No Man’s Sky) parle du travail du jeune homme.

En attente de subvention

Plus loin dans les commentaires Reddit et sur le Tumblr de Way To The Woods, Anthony explique qu’il travaille sur le projet depuis près d’un an en tant que game designer, graphiste et scénariste, et que ces images sont le fruit de 2 mois de labeur. Il créé en collaboration avec un programmeur nommé Jarad Baker, et Jeremy Warmsley qui s’occupe de la musique et du sound design.

izSjajb

En ce qui concerne la fameuse subvention de développement en attente, il s’agit de l’Unreal Dev Grant du studio Epic Games, à l’origine du moteur Unreal Engine. Les gains de ce prix peuvent aller de 5 000 à 50 000 dollars, des sommes d’importance pour de jeunes développeurs qui rêvent de créer de bout en bout leurs propres jeux.

En ce qui concerne ses inspirations, Anthony Tan explique au magazine IBTimes UK : « Le jeu est inspiré par des animations telles que Chihiro [et] Princesse Mononoke. Il est également beaucoup influencé par mon amour pour The Last Of Us, qui est le plus grand jeu de tous les temps. Et je me battrai contre quiconque dira le contraire ! ».

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés