Vendredi soir, des centaines d'internautes parisiens ont proposé d'ouvrir leurs portes à ceux qui avaient peur de se rendre dans la rue pour regagner leur logement, ou qui se trouvaient isolés dans des quartiers démunis de moyens transports publics.

Les autorités ayant bouclé plusieurs quartiers de Paris, de nombreux touristes et Parisiens se sont trouvés bloqués loin de chez eux, dans la nuit de vendredi à samedi, après la série d’attentats coordonnés dont le bilan provisoire  — qui ne cesse de s’alourdir — fait déjà état de plus de 120 morts. D’autres se sont trouvés à proximité des zones de fusillades. Beaucoup ont donc dû trouver des solutions improvisées pour regagner un toit ou un endroit sûr alors que plusieurs lignes de métro avaient également été fermées.

Nombre de taxis parisiens ont ainsi décidé d’offrir gracieusement leurs services pour raccompagner les personnes, mais l’élan de générosité spontané est d’abord venu sur Twitter, avec le hashtag #PorteOuverte, arrivé très rapidement en seconde position des mots clés les plus fréquents sur Twitter.

De très nombreux internautes parisiens ont en effet décidé d’ouvrir leurs portes en cette nuit macabre, pour accueillir chez eux de parfaits inconnus aussi démunis qu’apeurés. Derrière le hashtag dont l’un des premiers initiateurs a été le journaliste Sylvain Lapoix, se cache des offres de logements pour la nuit.

Les offres étaient venues dès avant la création du hashtag :

Les internautes étaient invités à géolocaliser leurs tweets de propositions d’hébergement et des centaines de bénévoles ont répondu présent. Une carte a permis de les localiser dans l’ensemble de l’agglomération parisienne (des internautes allant jusqu’à donner publiquement leur véritable adresse). Un Tumblr et un compte Twitter dédiés ont aussi été ouverts pour recenser automatiquement l’ensemble des posts :

porteouverte

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés