La tendance du moment veut que chaque opérateur ou fabricant de mobile offre ses propres services de téléchargement. Le problème, c’est qu’en faisant cela les deux se marchent sur les pieds. Prenez Orange et Nokia par exemple. Pour le téléchargement de musique, l’un propose l’Orange Music Store, l’autre le Nokia Music Store.

Il revenait donc aux opérateurs et fabricants d’accorder leur violon pour ne pas faire entrer en concurrence leurs services respectifs. Et c’est sûrement la raison du partenariat que viennent de signer Orange et Nokia, pour une durée de trois ans et à portée internationale. Le but ? « établir une dynamique favorisant l’adoption massive des services numériques mobiles axés sur le divertissement » explique le communiqué. Comprendre : simplifier les choses pour l’utilisateur en proposant une offre générale intégrée dans l’interface utilisateur habituelle d’Orange.

On ne connaît pas les modalités précises de l’accord mais on sait qu’il prévoit l’ajout de 10 mobiles Nokia à la gamme Signature d’Orange, ainsi que la « mise à disposition de services de musique complétant une offre globale regroupant des jeux, de la publicité ainsi que des services de cartographie et de géolocalisation ». Ainsi, l’offre s’appuie sur Orange Music Store pour la musique, mais sur Nokia pour le service de cartographie. Quant aux jeux, ceux d’Orange et ceux de Nokia via sa plateforme N-Gage semblent avoir été regroupés. Notons à ce propos que Konami vient d’annoncer la disponibilité de ses titres sur N-Gage, à commencer par Metal Gear Solid Mobile. Le jeu a reçu deux prix à l’International Mobile Gaming Awards de 2007.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés