Bien que s'affirmant toujours résolument contre le téléchargement illégal de musique sur Internet, la star Michael Jackson se prononce contre le projet de loi déposé le 16 juillet dernier aux Etats-Unis. Celui-ci conduirait en effet certains jeunes pirates en prison...

L’ACCOPS (Authors, Consumer and Computer Owner Protection and Security law), loi pour la sécurité et la protection des auteurs, consommateurs, et propriétaires d’ordinateurs, fait du téléchargement d’œuvres piratées un acte criminel susceptible d’emprisonnement. Le projet de loi est évidemment très critiqué mais Michael Jackson est la première grande star internationale à s’opposer publiquement contre cette idée.

« Je ne trouve pas les mots pour exprimer ce que je ressens à propos de l’idée de mettre des amateurs de musique – la plupart des adolescents – en prison pour avoir téléchargé de la musique« , explique Michael. Et d’ajouter : « Ca n’est pas bien de télécharger illégalement, mais la réponse ne peut pas être la prison. Ici en Amérique nous créons de nouvelles opportunités à partir de l’adversité, pas des lois punitives, et nous devrions nous tourner vers de nouvelles technologies… pour trouver des solutions« .

La pop star considère, sans doute à juste titre, que la solution apportée par l’ACCOPS est totalement inappropriée. Ca n’est pas derrière des barreaux que les jeunes américains pourront aller chez le discaire du coin acheter son dernier album…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés