Dans une récente interview réalisée par le site anglophone Slyck.com, Kevin Hearn, le président de Frontcode, dément les rumeurs d'arrêt du développement de WinMX et nous dévoile les nouveautés qu'apportera la future version de son client P2P.

La très longue période qui nous sépare de la sortie de la dernière version de WinMX (la version 3.31, du 19 octobre 2002) a amené les utilisateurs de ce logiciel à se demander si son développement n’avait pas été purement et simplement arrêté. Une rumeur qui avait été confirmée sur le newsgroup de WinMX par un message provenant d’une adresse IP appartenant à Frontcode. Questionné à ce sujet, Hearn déclare que Frontcode n’est pas à l’origine de cette annonce car ils ne diffusent d’informations que via leur site officiel.

Cette absence prolongée de mise à jour s’explique en fait par la prise de conscience de la part de l’équipe de programmeurs, à l’approche de la finalisation de la version 3.4, de la nécessité de réécrire le programme de A à Z et d’abandonner la série v3, présentant trop de défauts.

Cette nouvelle version (numérotée provisoirement 4.0) en est à la moitié de son développement, mais on peut déjà en attendre les fonctions suivantes :

  • L’entrée en file d’attente automatique (« auto enter queue ») et la recherche automatique de sources (« auto find sources ») disparaissent au profit d’un algorithme intelligent de gestion et d’acquisition de sources qui prend en compte plusieurs facteurs dynamiques tels que la vitesse de connexion, la vitesse de téléchargement, la place dans les queues…
  • Une liste de contacts qui gère les inscriptions persistantes au réseau, ainsi qu’un moteur de recherche d’utilisateur.
  • La disparition de la fenêtre des fichiers partagés au profit d’une bibliothèque plus efficace, qui se remet à jour automatiquement en tâche de fond de manière silencieuse : fini le « Refreshing… » agaçant.
  • Un plus grand nombre d’informations sur les fichiers (par exemple : la résolution, le bitrate, le codec, etc. pour une vidéo).
  • Une fenêtre de recherche simplifiée, avec moins de boutons, et des colonnes plus explicites.
  • Une interface entièrement skinnable.
  • Des salons de discussiions plus uniquement limités au texte (un chat vocal certainement).
  • Un lecteur audio et video simple et intégré (optionel).
  • Un ajustement automatique de la bande passante (que l’on pourra toujours régler manuellement).
  • La gestion de liens depuis des pages web vers des fichiers sur le réseau (à la manière d’eDonkey).

La date de sortie de cette nouvelle version très innovante est à ce jour inconnue, mais FrontCode nous promet de travailler le plus rapidement possible.

Liens :

L’interview de Kevin Hearn par Slyck.com
Le site officiel de WinMX

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés