Universal Music France et Virgin s'opposent actuellement sur des accords de vente en ligne. UMF a déjà donné son accord à sa filiale e-compil pour diffuser sa musique en ligne dans le cadre de son service payant. Virgin, qui ouvre son service aussi, se voit pour le moment refusé le contenu d'UMF et ne compte pas se laisser faire...

Universal se déclare prêt à ouvrir son catalogue d’artistes à VirginMega.fr mais se réserve le droit d’accepter ses revendeurs selon certaines conditions qui ne semblent pas plaire à la compagnie réputée pour aimer gérer librement ses affaires.

Virgin revendique une maitrise des prix et du marketing ce qui semble fort logique pour nous consommateurs et qui au final permettrait peut-être d’espérer cette baisse des prix tant attendue. Mais UMF considère que c’est au fournisseur de choisir à quelle conditions il accepte de confier à un distributeur de télécharger son programme.

Combat au sommet ? connaissant Virgin et sa politique marketing rien n’est impossible, avec espérons le un résultat qui sera positif pour le consommateur final et mette un petit peu fin à cette main-mise des majors sur la distribution légale sur internet…

[Voir également à ce sujet : KaZaA porte plainte contre les majors]

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés