Il y a un peu plus de six mois, Emotiv Systems présentait son Emotiv Development Kit, un casque permettant de transmettre un mouvement à l’écran en repérant par électro-encéphalographie les flux cérébraux consacrés au repérage dans l’espace.

Aujourd’hui, c’est de l’équipe de recherche du professeur Juni’ichi Ushiba que nous parlons. Si leur technologie reprend sensiblement celle développée par Emotiv Systems, c’est la première à l’adapter à un univers virtuel, Second Life. Il suffit ainsi à l’utilisateur d’imaginer le mouvement de ses pieds pour faire avancer son avatar, et de penser à son bras gauche ou droit pour lui faire prendre une direction.

Les électrodes situés dans le casque repèrent l’activité de trois régions dans la partie du cortex consacrée au mouvement des bras et des jambes, l’envoient à un processeur qui les transforment en graphiques, eux même transmis à un système d’analyse algorithmique afin d’interpréter les mouvements imaginés. Enfin, les résultats arrivent dans un émulateur de clavier pour transmettre les ordres à l’avatar.

Si le système ne permet pour l’instant que de faire avancer l’avatar, les chercheurs espèrent offrir à l’avenir la possibilité d’effectuer des gestes plus complexes. Le but à long terme est de pouvoir un jour aider les paralysés à s’occuper et communiquer dans Second Life.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés