Mise à jour : Contrairement à ce que nous écrivions, ça n’est pas 12.000 titres qu’il fallait lire, mais 12.000 labels…

Quelques semaines après Apple, c’est au tour du cybermarchand Amazon d’annoncer qu’il vendra l’ensemble du catalogue de la major britannique EMI au format MP3 sans DRM. Amazon a annoncé mercredi le lancement de sa plate-forme de musique en ligne, qui comptera à son départ 12.000 labels, mais tous au format MP3 sans verrou numérique pour en contrôler la copie.

« Notre stratégie MP3-only veut dire que toute la musique que les clients achètent sur Amazon est toujours libre de tout DRM et se joue sur n’importe quel appareil », indique ainsi dans un communiqué Jeff Bezos, le directeur d’Amazon.

L’accord de diffusion sans DRM entre Amazon et EMI est le premier qui intervient depuis quela porte a été ouverte par Steve Jobs au début du mois d’avril. L’initiative, qui doit être matérialisée ce mois-ci sur iTunes, permet surtout à EMI d’augmenter son chiffre d’affaire sur chaque morceau vendu, puisque l’abandon des DRM a été accompagné par un prix augmenté de 30 %, à 1,29 Euros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés