L'artiste s'appelle Jimmy Cliff, et son nouveau mode de communication s'appelle P2M. Comprenant sans doute que l'avenir n'était pas contre le peer-to-peer, mais avec lui, J.Cliff et son producteur se sont accordés avec la société P2M pour permettre aux internautes d'écouter le nouvel album dans son intégralité à travers une technologie P2P dénommée P2M.

D’après le communiqué de presse, People Music Media (p2m), le logiciel peer-to-peer de communauté et d’échanges multimédia développé par Delacove, a été choisi (par Jimmy Cliff) pour sa simplicité d’utilisation et la richesse de ses fonctionnalités.

Mais surtout, le communiqué fait plaisir à lire pour ceux qui comme ici à Ratiatum, défendent une vision légitime et légale du P2P. Ainsi expliquent-ils très bien leur choix :

Depuis de nombreux mois, la bataille fait rage entre les majors et les fournisseurs de technologie qui favorisent l’échange et la copie illicite d’œuvres sonores ( descendants de Napster), procès, effets d’annonces, lancements avortés de nouvelles solutions…
En tentant de réagir de manière systématiquement répressive et en ignorant la soif musicale des internautes, les majors ont échoué et ont dégradé leur image auprès du public. L’approche P2M est radicalement différente, c’est l’artiste qui va vers son public en lui offrant la possibilité d’écouter avant d’acheter et en offrant à ses « fans » un espace d’échange communautaire.

J.Cliff serait-il devenu fou en permettant à tout un chacun de pirater ses œuvres ? Et bien non, car en plus de fournir une technologie P2P très au point, P2M utilise son format propriétaire impossible à convertir sur un CD Audio. L’ALBX intègre donc la musique (de bonne qualité), mais également paroles, jaquettes et bonus. Une fois écouté en streaming, il peut être ré-écouté à l’infini en local.

D’après Delacove, « la musique est un puissant rassembleur, c’est souvent le symbole d’une identité culturelle sociale ou ethnique, il était donc naturel de permettre aux personnes de communiquer entre elles au sein de leur communauté d’affinités musicales.
Rapprocher l’artiste de son public et offrir à celui-ci un espace interactif centré sur la création artistique… c’est l’objectif principal de p2m.

Les fans de Jimmy Cliff pourront se retrouver dans la communauté et partager leurs sentiments à l’égard des différents titres et thèmes abordés dans l’album.
P2M intègre de nombreuses fonctions de communication et d’échange : un moteur de rencontres, une messagerie instantanée, la téléphonie et visioconférence internet et l’échange de fichiers de tous les formats. Il est même possible de partager les commandes de votre pc avec un autre connecté.
« 

Avouons que cette initiative nous a surpris, et même ému tant elle semble incroyable de lucidité et de modernité, en marge de l’obstination réactionnaire des RIAA et consorts. Techniquement, P2M (développé par des français) se révèle excellent, et pour ne rien gâcher, l’album de Jimmy Cliff est lui aussi très bon, même si ce dernier jugement est, il est vrai, totalement subjectif…

Alors un seul conseil, précipitez-vous sur le site www.jimmycliff.com d’où vous pourrez télécharger P2M et écouter ce nouvel album.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés