Rappelez-vous, notre confrère Zeropaid annonçait récemment de source sûre la venue prochaine de Kazaa Plus. Cette même source indique aujourd'hui les risques importants que prendront ceux qui tenteront de craquer cette version payante du réseau néerlandais.

Une société dénommée GX Tech aurait été chargée de sécuriser le logiciel. KaZaA Plus serait ainsi capable de détecter les logiciels de cracking tels que SoftICE et de reporter la tentative auprès des serveurs de Sharman Networks.

Plus fort encore, lorsqu’un utilisateur décide d’acheter KaZaA Plus, l’exécutable serait compilé à la volée par les serveurs pour incorporer en dur un numéro de série unique permettant de l’identifier. Les fraudeurs seraient ainsi facilement identifiables.

Enfin, Sharman chercherait à bloquer les versions actuellement craquées de son logiciel : Diet KaZaA et Kazaa Lite. La difficulté étant que Sharman n’aurait pas accès au code source du réseau FastTrack, toujours détenu en lieu inconnu par ses développeurs néerlandais.

Bien sûr, rien ne permet d’affirmer que ces rumeurs sont exactes. Mais cette source s’est déjà montrée très fiable dans le passé, ce qui porte à la croire une nouvelle fois…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés