Il faut bien occuper les juristes, mais si vous les payez assurez-vous qu’il fasse quand même correctement leur travail. Notre confrère Framasoft, spécialisé dans le logiciel libre, a reçu une mise en demeure pour l’intimer de cesser d’utiliser la marque « Sage ». Celle-ci apparaît sur le site pour le téléchargement d’une extension à Firefox, qui porte effectivement le nom de Sage. La société se dit victime d’une violation de marque, car elle édite des logiciels de gestion d’entreprise sous sa marque Sage. L’affaire est déjà grotesque étant donné que le « Sage » de Framasoft est un simple lecteur RSS sans confusion possible avec ses logiciels de gestion. Mais Framasoft, déjà très sensible aux questions de propriété intellectuelle, a été plus loin. Le numéro donné en référence par le plaignant renvoie à un produit agricole de chez Purina… et il faut se rendre au Patent Office du Royaume-Uni pour retrouver le dépôt de marque référencé. Marque britannique qui, sauf demande expresse, n’a pas d’effet en France. Voilà qui nous rappelle, dans un autre genre, nos propres déboires avec Médiamétrie

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés