L'autorité des télécoms met à disposition un document indiquant le taux de couverture (en pourcentage du territoire couvert et en pourcentage de la population) de chaque commune française située en Métropole. Le détail est donné opérateur par opérateur, en 2G, 3G et 4G.

Dans le cadre de sa seizième enquête visant à évaluer la qualité de service des quatre principaux opérateurs de téléphonie mobile opérant en Métropole, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes n'a pas seulement donné des informations générales rendant compte de la situation à l'échelle nationale. Elle a aussi donné des indications commune par commune.

Au total, l'ARCEP fournit dans une feuille XLSX, en open data, le détail pour 36 594 communes. Dans celle-ci, le gendarme des télécoms donne, pour chaque norme de téléphonie mobile (2G, 3G et 4G), les niveaux de couverture pour la population et le territoire. Au passage, le document livre des données complémentaires comme la surface de la commune et son nombre d'habitants.

Pour les trois principales villes de France, à savoir Paris, Marseille et Lyon, l'ARCEP va jusqu'à examiner la situation par arrondissement. L'autorité précise que les données qui sont présentées dans la feuille XLSX datent de décembre 2013 pour la 2G et de décembre 2014 pour la 3G et la 4G.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés