Samsung veut parvenir d'ici trois ans à créer des écrans pour téléphones, tablettes ou consoles de jeux mobiles d'une résolution de 2250 points par pouce, très largement supérieure aux 360 PPI atteints actuellement sur les mobiles. Objectif : la 3D sans lunettes.

Alors que l'on commence tout juste à s'équiper d'écrans 4K, et que l'on commence à parler d'écrans 8K chez Apple, Samsung affiche une ambition démesurée, qui pourrait rapidement rendre obsolètes les écrans actuels les plus denses en pixels. Selon le Korean Electronic Times, la filiale Samsung Display travaille sur des écrans 11K dans le cadre d'un projet de coopération avec le gouvernement coréen, qui implique 13 entreprises locales et étrangères. Un prototype pourrait être présenté dès 2018 lors des Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang.

Avec ses écrans 11K destinés aux mobiles, Samsung espère atteindre une résolution de 2250 points par pouce (PPI). A titre de comparaison, les premiers écrans Retina présentés par Apple sur l'iPhone avaient une résolution de 326 PPI, tandis que les iPhone 6 Plus offrent une densité de 401 PPI.

Contrairement à ce que peut faire croire une intuition trompeuse, c'est sur les écrans mobiles que le gain de résolution de l'écran est le plus intéressant, l'oeil étant susceptible de voir beaucoup plus de pixels distincts que sur un écran de télévision posé quelques mètres plus loin, sauf à disposer d'un téléviseur de très grande taille. C'est soit lorsque l'on porte l'écran très près de soi, soit lorsque la taille de l'écran grandit, que le gain en résolution devient pertinent.

Mais le projet coréen baptisé EnDK ne vise pas uniquement à améliorer la netteté de l'image. Selon le quotidien économique, la densité de 2250 PPI serait telle qu'elle permettrait d'afficher de la 3D sans lunettes, sans avoir besoin d'un matériel spécifique sur l'écran, et avec une qualité irréprochable. A partir d'une certaine densité de points, il deviendrait en effet possible de créer une illusion d'optique qui donne le même effet qu'en portant des lunettes 3D, avec une qualité et une immersion bien meilleures que sur des "écrans 3D" proposés sur des appareils comme la Nintendo 3DS.

Actuellement Samsung propose des tablettes avec au mieux des écrans AMOLED 2K. Dans sa version 8 pouces, la Galaxy Tab S affiche une résolution de 360 PPI (2560 x 1600 px), plus fine que ce que proposent les iPad mini. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés