En chine, les employés de l'administration chargée du filtrage des contenus ont entonné lors d'une cérémonie publique une chanson tout à la gloire d'Internet et de sa censure.

Vivement la version française. En Chine, l'Association Internet de Pékin a fêté le nouvel an chinois en organisant une grande cérémonie à laquelle assistaient nombre de pontes des médias et du numérique, avec plusieurs organisations venues entonner des chansons à propos d'Internet. C'est à cette occasion que l'Administration du Cyberespace de Chine, chargée de mettre en place le fameux grand firewall de Chine, a chanté un hymne à la gloire de la censure d'Internet — une censure que la Chine nous invite à imiter

Les paroles ont été écrites par Wang Pingjiu, l'auteur de l'hymne officiel des Jeux Olympiques de Pékin, et la musique a été arrangée par Zhao Jialin, un compositeur connu pour son implication dans une chanson très populaire en Chine.

Le New York Times a publié les paroles (ci-dessous après la vidéo) de l'hymne, chanté par des employés de l'administration chinoise qui auraient fait bénévolement des heures supplémentaires pour le répéter en choeur.

Gardant avec dévouement un oeil sur l'espace tous les jours,
Reprenant notre mission lorsque le soleil se lève à l'est,
Innovant chaque jour, embrassant le clair et le lumineux,
Comme le soleil chaud se déplaçant dans nos coeurs,
Unis par la force de tous les êtres vivants,
Dévoués à faire du village global la scène la plus belle.

Un pouvoir d'Internet : Là où est Internet, tel est le rêve glorieux.
Un pouvoir d'Internet : Du cosmos distant à la maison qui manque.
Un pouvoir d'Internet : Dites au monde que le Rêve Chiniois édifie la Chine.
Un pouvoir d'Internet : Je représente ma nation dans le monde.

Dans ce monde toutes les rivières coulent vers la mer,
Assumant la mesure de la civilisation chinoise,
Cinq mille ans d'histoire condensée pour illuminer l'innovation,
L'intégrité est l'ondulation claire d'une nationalité.
Nous sommes unis entre les cieux et la terre,
Foi et dévotion affluent comme le Fleuve Jaune et le Yangtsé.

Un pouvoir d'Internet : Là où est Internet, tel est le rêve glorieux.
Un pouvoir d'Internet : Du cosmos distant à la maison qui manque.
Un pouvoir d'Internet : Dites au monde que le Rêve Chiniois édifie la Chine.
Un pouvoir d'Internet : Je représente ma nation dans le monde.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos