Cela arrive à peu près tous les ans (en fait non, tous les ans), avec des moyens plus ou moins sophistiqués qui peuvent aller jusqu'au ransomware, c'est-à-dire au logiciel malveillant qui bloque toute utilisation possible du PC jusqu'à ce que l'utilisateur accepte de payer ce qui est présenté comme une amende, alors qu'il s'agit d'une arnaque. Ce mardi, l'Hadopi a alerté sur une nouvelle escroquerie du même genre.

"La Haute Autorité attire l’attention des personnes ayant reçu un courrier électronique se présentant comme une recommandation de l’Hadopi leur signalant un prétendu téléchargement illégal réalisé depuis leur ligne ADSL et leur annonçant une suspension de leur connexion internet ou leur demandant de payer une somme d’argent afin de ne pas voir leur connexion suspendue", écrit l'Hadopi dans un communiqué.

L'autorité administrative rappelle que la peine de suspension de l'accès à internet a été supprimée en 2013, et qu'elle "ne demandera jamais aux internautes de payer une amende ni de transmettre ses coordonnées bancaires". C'est uniquement au bout d'un long parcours jalonné d'avertissements et de rappels qu'un tribunal pourra éventuellement prononcer une sanction pénale.

"Les internautes victimes de tels messages peuvent déposer plainte ou contacter l’Hadopi en téléphonant au 09 69 32 90 90 (appel non surtaxé)" ou en lui écrivant par courrier postal, conseille enfin la Haute Autorité.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés