La société Groupon et la fondation Gnome sont parvenues à un terrain d'entente sur l'utilisation du nom Gnome. L'entreprise américaine a accepté de renoncer à cette marque pour désigner son futur système d'exploitation pour marchands.

Tout est bien qui finit bien. La société Groupon a finalement renoncé ce mardi à la marque "Gnome" pour désigner son système d'exploitation pour marchands, qui a été annoncé ce printemps. L'entreprise met ainsi un terme à une controverse avec la communauté du logiciel libre, dans la mesure où ce nom est déjà utilisé par la fondation GNOME pour nommer son interface graphique.

"Suite à des discussions complémentaires avec la communauté du logiciel et libre et la fondation Gnome, nous avons décidé d'abandonner nos demandes de dépôt de marque relatives à Gnome. Nous allons choisir un nouveau nom pour notre futur produit", a déclaré l'entreprise américaine dans une mise à jour publiée ce mardi sur son blog.

De son côté, la fondation Gnome s'est évidemment félicitée de cette conclusion heureuse et a remercié dans la foulée les internautes qui se sont mobilisés pour inciter Groupon à faire machine arrière. "Nous n'aurions rien pu faire sans votre aide !", a-t-elle lancé , toute heureuse de ne pas avoir eu à recourir aux procédures permettant de faire opposition à la demande de la société.

Dans l'univers des logiciels libres, Gnome est un environnement de bureau pour les systèmes GNU / Linux. Lancée en 1997, cette interface concurrente de KDE et XFCE est proposée par défaut sur Fedora, Debian et les éditions professionnelles de Red Hat et SUSE. Mais elle est également fournie en option dans les autres grandes distributions Linux.

De son côté, le Gnome de Groupon devait désigner un système d'exploitation à destination des marchands afin de leur permettre de gérer l'ensemble de leurs affaires, allant de  la caisse enregistreuse à la relation clients en passant par la comptabilité, la gestion des stocks, sans oublier bien sûr, la gestion des coupons de réduction Groupon.

( photo : CC BY-SA Pui Shan Chan )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés