Souhaitant rendre le fil d'actualités plus intéressant pour chaque internaute, Facebook a ajouté de nouveaux contrôles qui permettent aux utilisateurs d'aider à filtrer les messages qu'ils jugent les moins intéressants. Explications.

Facebook a annoncé ce week-end la mise en place de nouveaux outils destinés à l'aider à proposer un contenu plus pertinent pour chaque utilisateur, en fonction des goûts et centres d'intérêts de chacun. Plutôt que de se reposer sur la seule analyse des actions entreprises par les utilisateurs lorsqu'ils voient un message apparaître dans leur fil d'actualités, Facebook propose désormais aux internautes de signaler eux-mêmes les publications qui n'ont pas d'intérêt à leurs yeux.

Il suffit de cliquer en haut à droite de la publication, et de sélectionner "Je ne veux pas voir ça", pour que le message disparaisse. Pour pouvoir déterminer s'il s'agit d'un problème avec le contenu lui-même qui pourrait aussi déranger d'autres internautes, ou s'il s'agit d'un choix plus personnel, Facebook propose alors à l'internaute de préciser s'il le souhaite les raisons qui le poussent à écarter le message. L'explication à fournir change selon le type de message à supprimer (photo, vidéo, lien vers un article…).

Une fois la suppression confirmée, Facebook propose en un clic de ne plus suivre la personne dont l'on ne souhaite plus voir les messages, ou d'envoyer un message privé pour dire tout le mal que l'on pense de la publication en cause :

Facebook propose en outre un outil, décrit dans la vidéo ci-dessous, pour mieux contrôler la liste de ses "amis" sur le réseau social. Il permet de voir les amis que l'on suit, ceux qui apparaissent le plus et ceux que l'on ne suit plus, pour de désabonner facilement ou au contraire se réabonner aux messages d'un utilisateur que l'on aurait écarté avec trop d'empressement.

Ces outils sont disponibles dès aujourd'hui dans la version desktop de Facebook, et seront déployés dans les prochains semaines sur la version mobile.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés