Fondé en 1952, le CERN (Organisation européenne pour la Recherche nucléaire) a pris pour habitude dès ses premières années de conserver un riche catalogue de photographies, pour garder traces de son histoire. En un demi-siècle, le centre basé en Suisse a accumulé plus de 400 000 images en argentique, développées sur papier, dont 120 000 photographies en noir et blanc prises entre 1955 et 1985.

Pour permettre au public d'y accéder, le CERN a entrepris des travaux de numérisation des clichés, avec un archivage semi-automatisé. "Dans la plupart des cas, les photos peuvent être identifiées grâce à un minimum d’éléments de description. Toutefois, pour de nombreux albums, il manque des titres, le nom des personnes figurant sur la photo, une description des équipements concernés, etc.", explique le CERN. Le centre a donc décidé de faire appel à la communauté des scientifiques et des anciens membres du CERN pour les aider à identifier les personnes ou les objets qui figurent sur certains clichés.

Le CERN diffusera régulièrement des images qu'elle n'arrive pas à légender, dans l'espoir d'obtenir des informations.

Quelques exemples :

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés