Edward Snowden a reçu le Prix Right Livelihood, considéré comme le "off" des Prix Nobel en Suède. Une récompense qui semble embarrasser le gouvernement suédois.

Chaque année depuis 1980, le Parlement suédois accueille en décembre la remise des Prix Right Livelihood, considérés comme un "Prix Nobel alternatif". Créé par un ancien député, le prix a "pour objectif de créer un espace où le Lauréat pourra se faire entendre". Tous les ans, le gouvernement ouvre les portes d'une salle de presse du ministère des affaires étrangères pour qu'y soit dévoilée aux médias la liste des personnalités primées. Mais cette année, alors que l'invitation avait été confirmée il y a une semaine, les autorités suédoises ont prétexté une mesure de sécurité instaurée au 1er septembre pour justifier que les portes restent closes. La raison officieuse : elles ont appris qu'Edward Snowden faisait partie des lauréats.

La Fondation a souhaité récompenser l'ancien agent de la NSA pour "son courage et son talent" dans sa décision d'informer le public sur les programmes de surveillance massive mis en oeuvre par les Etats-Unis et par ses alliés occidentaux. Le journaliste britannique Alan Rusbridger, rédacteur en chef du Guardian, a également été récompensé pour les nombreuses révélations relayées par son journal sur la base des documents d'Edward Snowden, que le Guardian a refusé de détruire comme le demandaient les autorités.

En réaction à l'annonce, Edward Snowden a expliqué qu'il craignait d'être complètement isolé après sa décision de fuir les Etats-Unis pour révéler les agissements de la NSA, mais qu'il s'est au contraire retrouvé "entouré par plus de gens que jamais". "Des gens qui viennent du monde entier, qui ne parlent pas la même langue, mais qui comprennent le sens de résister aux violations de nos libertés que nous voyons aujourd'hui. Ce n'est pas que nous avons quelque chose à cacher, mais que nous avons quelque chose à protéger : nos droits". Il a associé à son prix tous ceux qui "ont pris des risques pour leur vie et leur liberté" en dévoilant également des informations sur les programmes de surveillance.

Edward Snowden est aussi pressenti pour être parmi les lauréats du vrai Prix Nobel de la paix, mais il paraît très peu probable que le prix soit accordé. Ce serait toutefois toutefois amusant, quelques années après que le prix ait été accordé à Barack Obama, qui souhaite que Snowden soit poursuivi pour trahison aux Etats-Unis

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos