La marque du groupe japonais Matsushita prétend avoir élaboré une nouvelle technique, développée en collaboration avec l'éditeur de logiciels Hudson Soft, pour contrer la copie de media soumis aux droits d'auteur.

La marque du groupe japonais Matsushita prétend avoir élaboré une nouvelle technique, développée en collaboration avec l’éditeur de logiciels Hudson Soft, pour contrer la copie de media soumis aux droits d’auteur.

Root. Tel est le nom de code de cette nouvelle technologie anticopie, soi-disant inviolable. Destinée exclusivement à la protection de fichiers numériques (CD-ROM, DVD…), elle ne semble pas être compatible avec les CD audio, probablement à cause de problèmes de lectures occasionnés par les protections, comme le CDS-200 de Midbar en avait fait la malheureuse expérience.

Basé sur un système de chiffrement, Root est sensé empêcher la copie à la source, comme l’était la fameuse protection CSS des DVD vidéos, cassée depuis. Ce qui motive les développeurs ? Evidemment la volonté de mettre un frein au piratage du à la démocratisation du matériel de gravure.

Concrètement, le système repose sur une clé de chiffrement qui encode tout le contenu du CD ou du DVD. Celle-ci est inscrite dans les données du media mais est incopiable par un graveur classique, tout en restant lisible par un lecteur de CD-ROM. Tout contenu copié serait donc illisible. Et le numéro d’activation sera bien sûr différent sur chaque CD ou DVD, de même qu’il sera placé à divers endroits.

Nous voici donc devant une énième disposition technique prise pour enrayer le piratage, mais le mode de dissimulation de cette clé pourrait très bien être vite découverte par les hackers. Un nouveau défi en perspective pour les génies en herbe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés