La saga mp3 de cette fin d'été continue puisque Thomsom a démenti le fait que les lecteurs freewares devront eux aussi s'acquiter d'une taxe sur l'exploitation de la license mp3. D'après Thomson, le rédacteur de Slashdot depuis qui toute la rumeur s'est répandue comme trainée de poudre se serait trompé d'interprétation. Reste que le grand vainqueur de cette erreur est l'Ogg Vorbis, qui a bénéficié en deux jours du plus grand coup de pub de son existance, ce dont on ne se plaindra pas.

Seuls les lecteurs audio commerciaux seront soumis à taxation.
Reste que le grand vainqueur de cette erreur est l’Ogg Vorbis, qui a bénéficié en deux jours du plus grand coup de pub de son existence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés