Comment sécuriser sa connexion à internet sans rien avoir à configurer ? Pour apporter une réponse, une équipe de hackers qui participait au hackaton Techcrunch Disrupt de New York ont mis au point le boîtier oRouter, promis à une belle carrière. Basé sur une carte Texas Instruments du même genre que les célèbres Raspberry Pi, le boîtier se branche sur le modem / routeur du fournisseur d'accès à internet, et crée un réseau Wifi sécurisé auquel se connecter. 

De façon transparente pour l'utilisateur, l'oRouter configure sous son système Linux embarqué une connexion au réseau d'anonymisation Tor, à travers lequel passent toutes les communications des utilisateurs du réseau WiFi ad hoc. Il n'y a donc plus besoin de configurer un navigateur Tor sous Windows ou Mac OS, ou d'utiliser des applications spécifiques sous iOS ou Android.

Par ailleurs, l'oRouter modifie son adresse MAC toutes les dix minutes, pour ajouter un niveau supplémentaire de sécurité en évitant que les communications puissent être remontées jusqu'au boîtier qui sert d'interface réseau.

Selon le site officiel, l'oRouter sera officiellement présenté dans 10 jours.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés