Au Colorado, les amateurs de cannabis pourront désormais utiliser un distributeur automatique doté d'un arsenal de systèmes biométriques pour acheter leurs grammes d'herbe à fumer.

Alors qu'en France le débat sur une éventuelle légalisation du cannabis n'est plus d'actualité, le Colorado connaît une étape supplémentaire dans la banalisation de la vente des substances riches en THC. Une entreprise américaine a livré la semaine dernière le premier distributeur automatique de marijuana, qui fonctionne comme un distributeur de boissons, mais avec des sécurités supplémentaires censées empêcher que la drogue puisse être achetée par un mineur.

Baptisée "ZaZZZ", la machine sera installée dans un premier temps exclusivement à l'intérieur d'établissements ayant obtenu une licence de la part des autorités du Colorado, officiellement pour la distribution de cannabis à des fins médicales. Mais la société espère avoir l'autorisation d'installer des machines ailleurs, dans des lieux publics.

Pour s'assurer de ne vendre le cannabis qu'à des personnes autorisées, la machine est dotée de caméras avec "un système biométrique avancé", qui exige que le client scanne son permis de conduire (le document d'identité le plus répandu aux Etats-Unis) pour prouver son âge et son identité. En analysant le visage du client, les caméras s'assurent que la personne qui commande le cannabis est bien la même que celle dont la photo figure sur le papier d'identité.

Le premier établissement au monde à mettre en place un tel distributeur est Herbal Elements, une "herboristerie" spécialisée dans le cannabis. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés