Finalement, Linux pourrait être une solution plus sûre et plus pérenne que le Windows de Microsoft pour assurer la sécurité des distributeurs de billets. C'est en tout cas ce que seraient en train de se dire les institutions financières à quelques jours de la fin du support technique de Windows XP, prévue pour le 8 avril prochain. A cette date, Microsoft cessera de distribuer des mises à jour de sécurité, même lorsque des failles avérées auront été publiées et pourront ont être exploitées pour attaquer les systèmes équipés d'un OS vieux de douze longue années.

Actuellement, près de 95 % des distributeurs de billets dans le monde tourneraient sous Windows XP, et nous avions vu l'an dernier que certains braqueurs des temps modernes tirent profit de failles de sécurité pour piller les distributeurs avec une simple clé USB, insérée après avoir percé un trou au bon endroit.

Mais les nouveaux distributeurs mis sur le marché doivent répondre aux normes établies par le Conseil des standards de sécurité de l'industrie du paiement par carte (PCI-SSC), créé en 2006 par Mastercard, Visa, American Express, Discover Financial Services et JCB International. Ceux déjà en place devront être mis à jour. Or selon Techcrunch, le PCI-SSC devrait obliger les banques à changer rapidement de système d'exploitation, pour privilégier Linux… ou Windows 7.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés