La clé HDMI Chromecast de Google sera lancée officiellement en France le 25 mars prochain, avec notamment Canal+ et SFR comme partenaires.

En début de semaine, nous rapportions que Google avait annoncé le lancement imminent de sa clé HDMI Chromecast dans plusieurs pays, sans préciser lesquels. Nous émettions alors l'hypothèse qu'elle puisse arriver rapidement en France, en notant toutefois que la firme de Mountain View pourrait être freinée par la difficulté à trouver des partenaires dynamiques en matière de VOD dans l'hexagone (aux USA et au Canada, Google a signé des accords avec Netflix, Hulu, HBO, …). Mais ce ne sera pas le cas.

Finalement, une publicité découverte par le Journal du Geek révèle que la clé HDMI de Google sera distribuée en France dès le 25 mars prochain, au moins à travers un partenariat avec SFR. L'opérateur proposera le Chromecast pour 34,99 euros en boutique, ou 4,99 euros pour ses abonnés à une formule Carré avec Extras SFR.

Selon Clubic, Canal+ (qui partage avec SFR la même maison-mère Vivendi) ferait partie des premiers partenaires du Chromecast, et "Google a prévu un lancement en grande pompe, à grand renfort de campagnes de communication des premiers partenaires". Rappelons que Canal+ cherche à renforcer sa distribution OTT (c'est-à-dire par Internet plutôt que par services gérés), et que le Chromecast sera un mode de diffusion particulièrement efficace à cet égard.

Branché sur le port HDMI d'un téléviseur, et alimenté en le reliant à un port USB souvent présent au dos des écrans, le Chromecast permet de lire à l'écran des contenus audio et vidéo récupérés sur Internet, ou streamés depuis une tablette, un ordinateur ou un smartphone. En natif, le Chromecast supporte les formats MP3, AAC, Vorbis, MP4 et MKV (H264). Une fois branché, tout peut être contrôlé à partir d'un autre écran qui sert de télécommande.

En utilisant le SDK du Chromecast, les partenaires comme Canal+ peuvent proposer aux possesseurs d'un Chromecast d'utiliser la clé HDMI de Google pour lire sur leur téléviseur leurs contenus vidéos. Ils n'ont plus besoin de passer par une box (Livebox, Freebox, Neufbox…) ou un autre type de décodeur, ni d'utiliser les services de télévision connectée intégrés aux nouveaux téléviseurs, dont l'ergonomie et la vitesse laissent souvent à désirer.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos