La diplomatie française a demandé au vietnam de respecter les Droits de l'homme et la liberté d'expression, après la condamnation d'un blogueur dissident à 2 ans de prison.

Le Quai d'Orsay a dit "déplorer" ce mercredi la condamnation du blogueur vietnamien Truong Duy Nhat, en appelant les autorités du Vietnam à respecter le pacte international relatif aux droits civils et politiques, dont le Vietnam est partie.

"Nous réaffirmons notre attachement à la liberté d’expression et d’opinion, y compris sur internet, conformément à la déclaration universelle des droits de l’Homme", tonne la diplomatie française dans un communiqué.

Selon Reporters Sans Frontières, Truong Duy Nhat, âgé de 50 ans, a été condamné mardi à deux ans de prison pour "abus de libertés démocratiques pour porter atteinte aux intérêts de l’Etat, aux droits et intérêts légitimes des organisations et des citoyens". Il était l'auteur d'un blog baptisé "Un autre point de vue", fermé lors de son arrestation en mai 2013, sur lequel il exprimait des critiques contre le gouvernement vietnamien.

L'homme a en revanche toujours nié être en violation avec les lois du pays, et l'AFP n'aurait pas eu l'autorisation d'assister à l'audience. Jusqu'en 2011, Truong Duy Nhat travaillait pour la presse officielle de l'Etat.

Le vietnam se place au 174ème rang du classement RSF de la liberté de la presse, sur 180 pays. La France est classée 39ème.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés