Mercredi, nous rapportions que la cour d'appel de Paris a jugé coupable le blogueur Olivier Laurelli, aussi connu sous le pseudonyme Bluetouff, pour avoir téléchargé des documents qui étaient librement accessibles, et découverts par hasard en utilisant Google. Il a été condamné à 3000 euros d'amende pour "accès frauduleux dans un système de traitement automatisé de données", et "vol" de documents.

Mais l'affaire n'en restera pas là. Jeudi, son avocat, Olivier Iteanu, a fait savoir sur Twitter que lui et son client vont former un pourvoi en cassation "contre cet arrêt inique". Les deux hommes avaient un délai de cinq jours pour se décider.

Mise à jour : Numerama s'est procuré l'arrêt de la cour d'appel de Paris.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés